Accueil CULTURE LOISIRS LE NAB, UN ESPACE DE FORMATION PAR EXCELLENCE
LOISIRS

LE NAB, UN ESPACE DE FORMATION PAR EXCELLENCE

19/01 12h20

BATNA - Connu pour avoir fait émerger de nombreux jeunes talents, le club amateur de billard Nadi Amel Barika (Batna), espace de formation par excellence, est incontestablement un vivier de futurs champions.

C’est en tout cas l’avis de son président, Ouahid Saâdaoui, qui n’est visiblement pas peu fier de son club, créé en septembre 1997 et qui fonctionne à l’heure actuelle avec un effectif de 92 billardistes âgés entre 6 et 20 ans.

Selon Saâdaoui, le Nadi accorde une importance particulière au développement sportif des jeunes et des moins jeunes, et se veut "un espace d’acquisition pédagogique rompu aux méthodes d’apprentissage les plus rigoureuses".

Le club s’est fixé, selon son président, l’objectif d’accomplir une mission d’éducation et de formation auprès de la jeunesse et contribuer à la prospection de jeunes sportifs en herbe en œuvrant à leur progression d’une manière constante en vue des différentes compétitions locales ou nationales.

"Nous pouvons sans fausse modestie nous enorgueillir d’avoir déjà remporté le doublé (coupe et super coupe) lors des saisons 2012-2013 et 2013-2014 et d’avoir également fourni deux billardistes à l’équipe nationale, à savoir Abdelghani Dhrif et Fayçal Besbes", précise ce dirigeant.

Pour lui, le palmarès "étoffé" du club (64 titres réalisés au plan national par une pléiade de jeunes athlètes) laisse augurer d’un avenir radieux pour la spécialité avec notamment l’émergence, la saison dernière, de Nacer Mouguess, désigné meilleur billardiste à l’échelle nationale.

Le billard s’est longtemps confiné dans trois salles à Barika où certains préjugés assimilaient ce sport à une activité néfaste pour les jeunes.

En fait, les jeunes ne s’y sont mis qu’au début des années 2000 après que le billard se soit doté de son premier club structuré. Depuis, la pratique de ce sport draine un nombre important de jeunes qui viennent chaque année agrandir la famille billardiste algérienne.

A la faveur d’une expérience désormais établie en matière d’organisation, la ville de Barika a confirmé sa position de destination nationale prisée par les amateurs de billard, après avoir abrité avec succès cinq compétitions dont une coupe d’Algérie, un championnat et trois tournois nationaux, favorisant ainsi l’émergence de cette discipline sportive dans de nombreuses localités de la région.

Dépourvu de moyens financiers, d’équipements et d’infrastructures propres au club, le Nadi Amel Barika "vivote" avec une petite subvention et peine à trouver des sponsors. Le club, pour reprendre une expression de Saâdaoui, n’"a aujourd’hui que la passion du jeu à offrir".

En attendant de prendre une autre dimension ("qui soit au moins à la hauteur des attentes des jeunes", dixit le président du club), le Nadi ambitionne de devenir un "terreau national" pour le billard tout en persévérant dans la formation des jeunes pour leur permettre de progresser au double plan sportif et éducatif. (APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • SKIKDA : LE FRONT EL MOUSTAKBEL APPELLE A "’MORALISER" L’ACTION POLITIQUE...Lire la suite
  • O.BOUAGHI : TROIS MORTS DANS UN ACCIDENT DE LA ROUTE ...Lire la suite
  • BATNA : SAISIE DE 207 PIECES DE MONNAIE ROMAINE ...Lire la suite
  • M’SILA : UN VOLUME SUPPLEMENTAIRE DE 10 LITRES PAR SECONDE ...Lire la suite
  • SOUK AHRAS : ARRESTATION D’UN RECEVEUR DU BUREAU DE POSTE soupconne de detournement...Lire la suite
VIDEO