Accueil ACTUALITES INTERNATIONALES CHEIKH LAHBIB DENONCE LA SITUATION PRECAIRE ET (...)
INTERNATIONALES

CHEIKH LAHBIB DENONCE LA SITUATION PRECAIRE ET DIFFICILE DES TRAVAILLEURS SAHRAOUIS

1er/05 16h21

CHAHID EL HAFEDH (camps des réfugiés sahraouis) - Le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs sahraouis, Mohamed Cheikh Lahbib a dénoncé samedi dans les camps des réfugiés sahraouis la situation "précaire" et "difficile" que vivent les travailleurs sahraouis dans les territoires occupés où "leurs droits sont confisqués et leur dignité bafouée".

Dans une déclaration à l’APS à la veille de la journée mondiale du travail, M. Cheikh Lahbib a indiqué que les travailleurs sahraouis dans les territoires occupés vivaient "une situation dramatique et toutes les organisations des droits de l’Homme et syndicales dans le monde ainsi que les délégations qui ont visité ces territoires en témoignent".

Il a souligné que les travailleurs sahraouis sont une "minorité" parmi ceux qui travaillent dans les différents secteurs dans les territoires occupés citant l’exemple de l’entreprise "Fos Boucraa" spécialisée dans la production du phosphate qui comptait 100% de travailleurs sahraouis mais dont le nombre ne dépasse pas les 25%.

Des salaires faramineux pour acheter la paix

Cheikh Lahbib déplore par ailleurs le fait que les Sahraouis soient privés de pratiquer la pêche dans leurs eaux territoriales, les autorités marocaines ne leur accordant pas d’autorisation, ajoutant que le secteur de l’agriculture qui a connu d’importants investissements dans la ville de Dakhla "est devenu l’apanage du roi et de sa cour" et les Sahraouis ne sont pas autorisés à y investir".

Concernant le taux de chômage dans les territoires occupés, le même responsable a affirmé que ce dernier "enregistre un taux record" malgré que l’administration tente parfois "d’acheter la paix" des protestataires en attribuant des cartes qui permettent aux travailleurs de bénéficier de certains salaires contre leur silence sur le pillage des richesses naturelles du Sahara occidental.

Il a souligné à ce propos que les protestations au niveau des institutions gouvernementales sont quasi-quotidiennes notamment dans les villes principales comme Laayoun, Smara et Dakhla.

Il a appelé à cette occasion le mouvement syndical international et la société civile à travers le monde à s’élever contre ces violations et les injustices que subissent les détenus politiques et les syndicalistes sahraouis dans les prisons marocaines.

Solidarité de l’Algérie avec le peuple sahraoui, une conviction de la justesse de sa cause

Mohamed Cheikh Lahbib a affirmé que la célébration, cette année, de la journée mondiale du travail en Algérie sous le slogan de "solidarité totale" avec le peuple sahraoui traduisait la "conviction et l’attachement de l’Algérie aux causes justes de par le monde", qualifiant celle-ci d’étape "cruciale" parmi "toutes les autres marquant la solidarité algérienne avec le peuple sahraoui pendant plus de quatre décennies".

Il a estimé que la décision de l’UGTA portant solidarité avec le peuple sahraoui était une "consécration des principes de solidarité" et une concrétisation des "positions et convictions de l’Union quant au soutien de la cause sahraouie".

Le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs sahraouis a souligné à ce propos, que cette journée sera célébrée dans plusieurs régions d’Algérie où sont prévues des festivités similaires comme à Annaba (est du pays), Touggourt (sud), Blida (centre) et Tindouf qui abrite les camps des réfugiés sahraouis.

La manifestation verra, selon lui, l’organisation d’une journée de solidarité avec la cause sahraouie, un recueillement à la mémoire des chouhada et l’inauguration d’une salle au port d’Oran baptisée du nom de Ouali Moustapha Sayed, précurseur de la révolution du 20 mai du peuple sahraoui.

Par ailleurs, la direction de l’UGTA a donné le coup d’envoi de la caravane de solidarité devant transporter des quantités importantes de produits alimentaires, de vêtements et de médicaments vers les camps des réfugiés sahraouis ainsi que l’organisation de plusieurs rencontres politiques, culturelles et sociales, a-t-il ajouté.

M. Mohamed Cheikh Lahbib a souligné enfin, sa solidarité avec les luttes des travailleurs du monde entier, dénonçant par la même occasion l’assassinat dernièrement par les autorités d’occupation marocaines du militant syndicaliste sahraoui Ibrahim Sika dans les territoires occupés.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • CONSTANTINE :1.000 COMMERÇANTS POUR ASSURER LA PERMANENCE ...Lire la suite
  • S.AHRAS : 447 STAGIAIRES FORMES DANS LES METIERS AGRICOLES...Lire la suite
  • GUELMA : LE CET D’HELIOPOLIS A TRAITE PLUS DE 3.700 TONNES D’ORDURES ...Lire la suite
  • EL TARF : LA GENDARMERIE NATIONALE LANCE UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION...Lire la suite
  • BATNA : BAISSE SENSIBLE DES CRIMES CONTRE LES PERSONNES ET LES BIENS...Lire la suite
VIDEO