Accueil ACTUALITES INTERNATIONALES UN FIN POLITICIEN, DOUBLE D’UN DIPLOMATE ET JURISTE
INTERNATIONALES

UN FIN POLITICIEN, DOUBLE D’UN DIPLOMATE ET JURISTE

3/05 17h47

JIJEL – Feu Mohamed Seddik Benyahia était "un fin politicien, doublé d’un diplomate et juriste aux talents avérés", a affirmé, mardi à Jijel, Zoheir Ihadadène, un historien , à l’occasion des cérémonies commémorant le 34ème anniversaire de la disparition de l’ancien ministre des Affaires étrangères.

Le conférencier qui a côtoyé le disparu, alors qu’il occupait le portefeuille de ministre de l’Information et celui de l’Enseignement supérieur a évoqué les qualités "d’un Homme à la fois nationaliste, intègre, compétent’’, doué et subtil, capable d’écouter attentivement ses interlocuteurs avant de leur répondre par une synthèse qui les satisfait.

Sa disparition, a-t-il, ajouté "a été une grande perte pour l’Algérie", a encore rappelé l’intervenant qui a retracé le parcours du jeune Benyahia, depuis le lycée Albertini à Sétif où il a eu à côtoyer d’autres personnalités, à l’image de Belaid Abdesselam, Lamine Khene.

Cela fait, ce mardi 3 mai 2016, trente quatre (34) ans que disparaissait feu Mohamed Seddik Benyahia, ancien ministre des Affaires étrangères (1932 – 1982), dans un accident d’avion lors d’une mission de médiation entre l’Irak et l’Iran.

Sa ville natale, Jijel, lui a rendu, un vibrant hommage qui a été une nouvelle occasion pour rappeler les qualités d’un homme hors pair.

Les festivités commémoratives rehaussées par la présence des autorités de la wilaya ont été marquées par une cérémonie où les responsables ont dévoilé une plaque apposée sur la demeure qui a vu naitre et grandir le jeune Mohamed Seddik Benyahia, au 31 rue Si El Haouès dans le centre de Jijel.

Plusieurs témoignages et communications se rapportant au parcours de feu Benyahia ont été présentés au centre culturel islamique Ahmed Hamani où les membres de la famille du défunt ont été honorés.

Le secrétaire général de la wilaya, Ahmed Kerroum, qui a ouvert cette cérémonie a salué cette initiative pour permettre aux nouvelles générations, notamment la jeunesse, de connaitre les artisans de la lutte de libération nationale.

Né le 30 janvier 1932 à Jijel, Mohammed-Seddik Benyahia, fut un homme politique, militant nationaliste durant la Guerre de Libération nationale.

Diplômé de l’Université d’Alger, Benyahia étant jeune avocat, a prit part activement dans la lutte pour l’indépendance du pays. Il fut secrétaire général de la présidence du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) et membre de la délégation algérienne aux négociations des Accords d’Evian en 1962.

A l’indépendance, il a assumé plusieurs fonctions d’ambassadeur et de ministre.

Cette commémoration a été également marquée par une exposition de livres et d’archives se rapportant à cet homme et à l’histoire de la lutte de libération nationale.

Le stade colonel Amirouche a, à l’occasion, abrité une rencontre de football mettant aux prises des anciennes gloires de l’équipe nationale de football à une sélection de wilaya. (APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • M’SILA : SAISIE DE 200 QUINTAUX DE TABAC A CHIQUER CONTREFAIT...Lire la suite
  • BATNA : UN MORT ET HUIT BLESSES DANS UNE COLLISION...Lire la suite
  • SETIF : UNE FOULE IMMENSE ACCOMPAGNE AMAR ROUAÏ SA DERNIERE DEMEURE...Lire la suite
  • FLN : APPEL A LA LUTTE CONTRE LA BUREAUCRATIE...Lire la suite
  • GUELMA : HAUSSE PREVISIONNELLE DE LA RECOLTE OLEICOLE...Lire la suite
VIDEO