Accueil SOCIETE SANTE REALISATION DE GREFFES RENALES, UN PARI GAGNE
SANTE

REALISATION DE GREFFES RENALES, UN PARI GAGNE

2/01 11h40

BATNA - Il était difficile, au début, d’imaginer que de jeunes médecins, établis dans une ville de l’intérieur du pays comme Batna, pouvaient en quelques années seulement effectuer avec succès des greffes rénales et se dresser en leader national dans ce type de chirurgie si délicate.

En 2016, cette équipe a pu dépasser le seuil des 50 transplantations rénales attribué par la tutelle, prouvant que l’expérience des transplantations était loin d’être une "aventure passagère", affirme le chef du service néphrologie au Centre hospitalo-universitaire CHU "Touhami Benflis" de la capitale des Aurès, Ahmed Bougroura.

La "ferme conviction" que les greffes constituaient le seul moyen de rompre la dépendance des insuffisants rénaux aux machines de dialyse a amené ces jeunes médecins à s’obstiner à réussir, indique fièrement à l’APS ce praticien.

Plus de 200 demandes en attente

Depuis le 31 mars 2014, plus de 130 greffes ont été réalisées par le service de néphrologie de Batna et plus de 200 dossiers y sont en attente, assure M. Bougroura, notant que le staff médical "est incapable de satisfaire cette forte demande en dépit de la cadence soutenue de interventions".

Pour ce praticien, le mérite de cette réussite revient au Pr. Hocine Chaouch, le doyen des greffes en Algérie. "Le Pr Chaouch nous a accompagné depuis le début et après deux années et demie, et novembre passé l’équipe médicale locale a commencé à réaliser en toute autonomie ces interventions", a-t-il soutenu.

"Aujourd’hui, nous ne faisons appel au Pr. Chaouch que pour les seuls cas compliqués", a ajouté ce praticien.

Pour le Dr. Othmane Chinar, membre de l’équipe, le succès des greffes rénales à Batna atténue les souffrances des malades du service dont seuls 2 ont pu se faire greffer durant la période de 2012 à 2014.

Batna, un pôle référence

Après avoir obtenu fin 2014 l’autorisation de procéder à des greffes rénales au terme de 10 greffes réussies, le service de néphrologie du centre hospitalo-universitaire de Batna a pu s’affirmer en un pôle de référence en ce domaine.

"Ayant pu dépasser en 2016 l’objectif initialement tracé, nous projetons en 2017 d’atteindre la moyenne international de 80 à 90 greffes par année’’, a affirmé Bougroura pour qui le principal défi sera toutefois de réaliser des transplantations de reins à partir de donneurs morts.

Le même praticien assure à cet effet qu’une formation sur ce type de greffe a été organisée au profit du staff médical local avec le concours de l’Agence nationale des greffes (ANG) en plus de la mise en place des dispositions techniques nécessaires dont une équipe spécialisée de réanimation médicale affectée au service des urgences.

"Nous sommes entièrement préparés pour réaliser à tout moment une telle intervention", a soutenu Bougroura qui a souligné que durant l’année 2017, le staff médical en charge des greffes rénales à Batna effectuera des déplacements vers certaines wilayas du Sud-est et Sud-ouest dans le cadre des échanges d’expérience.

Selon le directeur de la santé de la wilaya, Idris Khoudja El-Hadj, l’équipe médicale formée à Batna sous l’égide du Pr. Chaouch, devra programmer entre 8 et 12 greffes de reins par mois soit près de 100 transplantations par an.

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a honoré le 18 septembre passé l’équipe médicale réalisatrice de ces greffes à Batna lors d’une cérémonie tenue au CHU.

Il avait relevé alors que Batna a réussi à se hisser à la première place en termes de greffes rénales dessinant ainsi les contours d’un futur pôle d’excellence médicale dans la région des Aurès.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • GUELMA : PROGRAMME DE PREVENTION DE LA VIOLENCE VERBALE CONTRE LA FEMME...Lire la suite
  • CONSTANTINE : PRESENTATION MARDI DE LA GENERALE DU MONOLOGUE "KHEDIMKOM SABER"...Lire la suite
  • CONSTANTINE : LANCEMENT FIN 2017 DU PLUS GRAND POLE LOGISTIQUE ...Lire la suite
  • S.AHRAS : SIGNATURE DE TROIS CONVENTIONS POUR DEVELOPPER L’AGRICULTURE ...Lire la suite
  • BBA:43 CONVENTIONS DANS LE SECTEUR DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE...Lire la suite
VIDEO