• Le film Benbadis, un prélude pour le cinéma pour mettre la lumière sur d’autres personnalités algériennes (Mihoubi)
  • Le film Benbadis, une œuvre cinématographique et artistique à dimension humaine (équipe réalisatrice)
  • Jijel : baptisation de L’Ecole d’application des troupes marine au nom du chahid Ali Benour
  • Campagne moisson-battage à Biskra : une hausse de 10 % dans la production attendue
Accueil CULTURE CULTE UN LABORATOIRE DE CONSERVATION DE TOILES AU MUSEE (...)
CULTE

UN LABORATOIRE DE CONSERVATION DE TOILES AU MUSEE NATIONAL

9/02 14h06

MSILA - Un laboratoire de conservation de toiles a été créé au musée national Etienne Dinet de la ville de Boussaâda (M’sila), a annoncé mercredi à l’APS le directeur de cet établissement, Rabah Dhrif.

Encadré par un spécialiste du domaine, ce laboratoire est chargé de préserver les 11 toiles du peintre Etienne Dinet exposées au niveau des galeries du musée, a précisé M. Dhrif, rappelant que ces œuvres reflètent le vécu Boussaâdi tel qu’il était perçu par cet artiste.

Cette même source a fait savoir que ce laboratoire, dont les équipements ont été mis en place cette semaine, a été installé dans un espace exploité auparavant en salle de lecture.

Le musée national Etienne Dinet de Bousaâda a restitué, au début de l’an 2000, onze (11) toiles signées par ce peintre orientaliste, et qui sont actuellement exposées au musée public national du Bardo, à Alger, a-t-on encore noté.

Peintre orientaliste français, Alphonse Etienne Dinet, devenu Nasreddine Dinet après sa conversion à l’Islam, est né le 28 mars 1861 à Paris (France) et est décédé le 24 décembre 1929 dans la même ville.

En 1884, Dinet effectue son premier voyage dans le Sud algérien avec une équipe de savants entomologistes, dans la région de Bousaâda, puis un second voyage le conduit l’année suivante à Laghouat et dans la région du M’zab, avant de s’installer définitivement à Bousaâda, en 1905.

Il a parcouru le désert et s’est familiarisé avec les tribus nomades et bédouines, à la découverte des traditions arabo-berbères qu’il reflétait dans ses œuvres artistiques.

Le musée national de Bousaâda a été créé et dédié à sa mémoire et à son œuvre en 1993.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • BORDJ BOU ARRERIDJ : PREVISION D’UN RECUL ENTRE 20 % ET 30 % DE LA RECOLTE CEREALIERE...Lire la suite
  • GN DE CONSTANTINE : BAPTISATION DU 5E COMMANDEMENT REGIONAL...Lire la suite
  • GUELMA : PROGRAMME DE PREVENTION DE LA VIOLENCE VERBALE CONTRE LA FEMME...Lire la suite
  • CONSTANTINE : PRESENTATION MARDI DE LA GENERALE DU MONOLOGUE "KHEDIMKOM SABER"...Lire la suite
  • CONSTANTINE : LANCEMENT FIN 2017 DU PLUS GRAND POLE LOGISTIQUE ...Lire la suite
VIDEO