Accueil ECONOMIE COMMERCE MULTIPLIER LES GRANDS ENSEMBLES DE COMMERCIALISATION
COMMERCE

MULTIPLIER LES GRANDS ENSEMBLES DE COMMERCIALISATION

12/07 15h58

CONSTANTINE - La multiplication des grands ensembles de distribution et de commercialisation demeure ’’une des solutions efficace’’ pour lutter contre l’informel et les transactions illicites, a estimé mardi à Constantine le ministre du Commerce, Ahmed Saci.

"Les transactions commerciales sans factures ont atteint au premier semestre 2017, 69 milliards de dinars et pour mieux maîtriser le secteur, il serait nécessaire de multiplier autant que possible les grandes surfaces de distribution et de commercialisation", a indiqué le ministre dans un point de presse, tenu en marge d’une visite de travail dans cette wilaya.

M. Saci qui a mis l’accent sur l’importance du vaste programme de réalisation des marchés de gros des fruits et légumes à l’échelle nationale pour mieux "gérer" la production agricole, a appelé à l’intégration du secteur privé dans la réalisation de grandes surfaces pour ’’une meilleure maîtrise des transactions commerciales’’.

Mettant en avant l’importance des efforts déployés par l’Etat à l’échelle locale et nationale pour lutter contre le phénomène des transactions commerciales illicites à travers notamment le contrôle, le ministre a également préconisé des partenariats entre les producteurs et les distributeurs ’’pour mettre fin à l’informel et à la spéculation dans l’objectif de préserver l’économie nationale et la santé du citoyen’’.

Dans ce sens, M. Saci a affirmé que "l’Algérie pourrait abriter jusqu’à trois cent (300) grandes surfaces commerciales", soulignant que cette forme d’organisation du commerce contribuera à la "réduction des transactions commerciales illicites, l’amélioration de la qualité des produits et la maîtrise des prix des produits alimentaires’’.

Par ailleurs, le ministre qui a réitéré l’engagement de l’Etat à soutenir et promouvoir la production nationale, a affirmé que ’’ les procédures et décisions prises dans ce cadre ne sont appliquées qu’avec le consentement de toutes les parties concernées notamment en ce qui concerne la production pharmaceutique’’.

S’agissant de la délivrance des autorisations d’importation des produits alimentaires notamment, Ahmed Saci a indiqué que ’’les mesures prises dans ce chapitre prennent en considération l’engagement de l’Algérie vis-à-vis des pays avec lesquels des conventions ont été conclues et la disponibilité des produits alimentaires sur le marché local’’.

A son arrivée à Constantine, le ministre du Commerce avait visité la boulangerie industrielle de la commune de Ben Badis, avant de se rendre dans une entreprise privée de fabrication de lingette à Ain Smara et de poser la première pierre d’un projet de réalisation d’un centre commercial à la ville Ali Mendjeli et l’inauguration d’une structure similaire dans cette même ville.

Le ministre s’est également rendu au marché de proximité de la cité Zouaghi Slimane puis au Laboratoire régional de contrôle de qualité, l’unique en Algérie assurant le contrôle des électroménagers.(APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • MILA : APPEL POUR RASSEMBLER LES PRECHES DE CHEIKH BENTIAR...Lire la suite
  • SKIKDA : RECEPTION DE 80 LGTS A EL HADAIK AVANT FIN 2018...Lire la suite
  • EL TARF : 2E EDITION DU SALON NATIONAL DE L’ARTISANAT...Lire la suite
  • EL TARF : UNE FILLETTE DE 6 ANS PERIT DANS ACCIDENT DE LA ROUTE ...Lire la suite
  • SETIF : 350 FOYERS RACCORDES AU GAZ NATUREL DANS LA COMMUNE DE OULED TEBBEN ...Lire la suite
VIDEO