Accueil CULTURE CONFERENCE DE RADIO CULTURE : APPEL A VALORISER LE ROLE (...)
CULTURE

CONFERENCE DE RADIO CULTURE : APPEL A VALORISER LE ROLE DES MEDIAS DANS LA PROMOTION DE L’INTERET POUR LE PATRIMOINE NATIONAL

30/09 15h07

MILA- Les participants à la conférence organisée jeudi à Mila par radio culture Algérie avec le concours de la radio locale et de la direction de wilaya de la culture ont appelé jeudi à valoriser le rôle des médias dans la promotion de l’intérêt pour le patrimoine national matériel et immatériel dans le cadre d’un développement national global.

Pour Mohamed Badreddine, directeur de radio culture qui a lancé jeudi de Mila la nouvelle saison de son émission itinérante entre les wilayas "ici la culturelle", les médias publics de proximité ont aussi ’’un rôle vital’’ à assumer dans la diffusion des valeurs nobles de la société qui constituent ’’le ciment de la société et de son identité’’.

La conférence diffusée en live a abordé les divers aspects du patrimoine de la wilaya de Mila et les différentes phases de son évolution à travers l’histoire et les civilisations successives.

Abdelhafid Boulezreg de l’université de Constantine a porté l’accent sur l’importance des monuments et vestiges de cette wilaya dont le tissu urbain du vieux Mila, la muraille byzantine et la mosquée Sidi Ghanem bâtie par le compagnon du prophète de l’islam QSSL Abou El-Mouhadjir Dinar. ’’Centre spirituel de la chrétienté dans une de ses phases historiques, Mila, est devenu après la conquête islamique un centre d’appui pour un Emirat islamique à l’origine d’importantes conquêtes islamiques’’, a-t-il ajouté.

Lezghad Chiyaba, chef service patrimoine à la direction de Mila de la culture, a estimé à 300 le nombre de biens et monuments culturels de cette wilaya dont seulement 5 figurent sur la liste du parc des biens culturels nationaux et 7 sur l’annexe de cette liste.

Elle compte ainsi un haut-lieu de la préhistorique en l’occurrence mechta El-Arbi près de Chelghoum Laïd où un type humain a été découvert en 1907 et baptisé "homo-sapiens de Mechta El-arabi", selon ce même spécialiste qui cite également la ville archéologique Boutekhmatène dans la commune de Mechira, les ruines d’Ouled Khelouf, les vestiges d’El-Baâla à Oued El Athmania renfermant des bassins de baignade romains taillés dans la roche.

La direction de la culture de Mila œuvre, selon le même cadre, à élaborer une carte archéologique de toute la wilaya, recenser les biens culturels s’y trouvant, réaliser un guide historique et proposer des circuits touristique au travers de ces sites.

Noureddine Bouaroudj a passé en revue le patrimoine immatériel de la région incluant des rites agricoles lors de la campagne de cueillette des olives, de distillation des roses ainsi qu’à l’occasion des mariages.

L’intervenant a estimé qu’en dépit de la richesse de patrimoine immatériel de l’Algérien, 6 éléments ont été classés par l’Organisation des Nations-Unis pour l’éducation, les sciences et la culture, UNESCO. Le programme de l’émission "ici la culturelle" comprend également la tenue d’une conférence à la maison de la culture Moubarek El Mili et l’organisation dans la soirée d’un concert animé par l’orchestre de wilaya du malouf, la troupe Bachir Barour et l’artiste Yazid Kourtel au côté de lectures poétiques.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • BATNA : RECUPERATION DE QUATRE PIECES DE MONNAIE DATANT DE L’EPOQUE ROMAINE...Lire la suite
  • SKIKDA : LEVEE DU GEL SUR LE PROJET D’UNE STATION D’EPURATION DES EAUX USEES ...Lire la suite
  • BATNA : 58EME ANNIVERSAIRE DE LA MORT DU CHAHID AZIL ABDELKADER EL BARIKI...Lire la suite
  • TEBESSA : LE MINISTERE DE L’HABITAT DEPECHE UNE COMMISSION D’ENQUETE...Lire la suite
  • EL TARF : UN CADAVRE REPECHE ET QUATRE JEUNES CANDIDATS A L’EMIGRATION CLANDESTINE...Lire la suite
VIDEO