Accueil SOCIETE SOLIDARITE DONNER PLUS D’ AUTONOMIE AUX PERSONNES HANDICAPEES
SOLIDARITE

DONNER PLUS D’ AUTONOMIE AUX PERSONNES HANDICAPEES

3/10 13h14

CONSTANTINE- La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, Ghania Eddalia, a affirmé lundi à Constantine que son département œuvrait à donner "la plus grande autonomie possible" aux personnes handicapées pour qu’elles puissent mieux se prendre en charge.

Au cours d’une rencontre avec la presse, au second jour de sa visite dans cette wilaya, la ministre a affirmé que des instructions ont été données pour mettre les technologies de l’information et de la communication (TIC) à la portée de cette catégorie et intégrer le plus grand nombre possible de personnes aux besoins spécifiques dans les établissements scolaires ou de la formation professionnelle en fonction de leurs âges et degré d’handicap.

Elle a relevé que les programmes pédagogiques spécifiques aux catégories handicapées sont constamment actualisés et réadaptés" en fonction de leurs besoins divers et sont en "évolution permanente". Mme Eddalia a évoqué les projets financés au profit d’handicapés par l’Agence nationale de gestion du micro-crédit (ANGEM), assurant que son département accompagne dans cette démarche l’agence qui, depuis sa création, a financé 802.000 projets ayant permis la création de plus d’un million d’emplois.

Elle a mis l’accent, à ce propos, sur le rôle des médias dans l’incitation des personnes handicapées à créer eux-mêmes leurs micro-projets.

La ministre a aussi insisté sur le rôle "axial" des associations dans la prise en charge des personnes aux besoins spécifiques, estimant que leur rôle d’"accompagnateur" a contribué à alléger la charge supportée par son département et souligné la nécessité de former les parents d’handicapés, étant donné que ce sont les personnes qui les prennent en charge qui sont en contact permanent avec eux.

Concernant la carte des personnes âgées de plus de 65 ans qui ont des difficultés financières, Mme Eddalia a indiqué que le décret exécutif 13-139, fixant les modalités d’attribution de cette carte, sera mis en œuvre "prochainement" et rassuré les personnes aux besoins spécifiques sur la continuité du versement des allocations qui leur sont accordées par l’Etat lequel "demeurera à leur côté", a-t-elle assuré. Au second jour de sa visite de travail à Constantine, la ministre s’est rendue à une exposition sur les plus importantes réalisations des établissements relevant de son département, tenue à la maison de la Culture Malek Haddad.

Elle a également inspecté l’école des enfants malentendants du Mansourah, l’établissement d’accueil de la petite enfance à Sidi Mabrouk et le centre psychopédagogique des enfants déficients mentaux d’Ali Mendjeli, où elle a présidé une cérémonie de remise de dix motocycles à des infirmes moteurs, 19 chèques du dispositif ANGEM et un autocar pour le transport des enfants de ce dernier centre.

La ministre s’était rendue, dimanche soir, au foyer des personnes âgées de Hamma Bouziane à l’occasion de la journée internationale des personnes âgées et a pris part à un dîner convivial organisé en leur honneur.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • FLN : APPEL A LA LUTTE CONTRE LA BUREAUCRATIE...Lire la suite
  • GUELMA : HAUSSE PREVISIONNELLE DE LA RECOLTE OLEICOLE...Lire la suite
  • M’SILA : CREATION D’UNE MINI ZONE D’ACTIVITE DANS LA COMMUNE D’OULED MANSOUR ...Lire la suite
  • CONSTANTINE : REALISATION PROCHAINE D’UN VILLAGE TOURISTIQUE DEDIE A L’ARTISNAT...Lire la suite
  • MILA : 5 M DA POUR L’ALIMENTATION EN EAU POTABLE ...Lire la suite
VIDEO