Accueil ECONOMIE ENVIRONNEMENT VASTE OPERATION DE CURAGE ET D’ASSAINISSEMENT
ENVIRONNEMENT

VASTE OPERATION DE CURAGE ET D’ASSAINISSEMENT

8/10 10h51

EL TARF - Un important dispositif préventif de lutte contre les inondations à El-Tarf, wilaya considérée parmi les zones les plus humides d’Algérie et réputée pour ses précipitations atteignant annuellement les 1200 mm et ses chutes de neige, est en cours de concrétisation à travers ses différentes communes, notamment les zones névralgiques.

Tous les moyens humains et matériels ont été, à cet effet, mobilisés par les différents organismes et services (ONA, DTP, ressources, daïras, services communaux, environnement) dans l’objectif de mener convenablement cette vaste opération de curage, d’assainissement et de prévention des inondations.

Aux opérations de curage des oueds, des réseaux d’assainissement et réseaux routiers de la wilaya, vient s’incruster un éventail d’autres actions de salubrité décidé par le wali, Mohamed Belkateb depuis le début de l’été, à travers les 24 communes de la wilaya, dans le but de débarrasser El Tarf de plusieurs dizaines de tonnes de détritus, qui aggraveraient la situation en cas d’inondations.

Selon le directeur local de l’office national de l’assainissement (ONA), Sami Gasmi, un plan d’action a été lancé depuis le début de septembre 2017, à travers pas moins de 69 cités de cette wilaya frontalière, à l’image de Boutella Abdellah, (commune de Ain Assel), la cité 418 logements à El Tarf, les cités FLN et Gelas à El Kala, la cité Fedaoui à Chébaita, Djenane Echouk à Dréan, daïra Mustapha à Ben M’Hidi et Ben Amar à El Chatt.

Se poursuivant jusqu’à la mi-octobre 2017, ce dispositif de curage et d’assainissement entre dans le cadre, a-t-il ajouté, des préparatifs arrêtés pour prévenir et endiguer les points noirs ainsi que les diverses autres contraintes pouvant survenir durant la période des pluies.

Assainissement de 11 450 mètres linéaires de réseau

Tout en signalant que ces dispositions sont reconduites chaque année pour pallier les éventuelles inondations, M. Gasmi a également précisé que 718 regards seront curés dans le cadre de cette opération portant sur l’assainissement d’un total de 11.450 mètres linéaires de réseau.

Le programme de curage et de maintenance préventive ciblera également 28 stations de relevage implantées dans la wilaya d’El Tarf, a-t-il affirmé, où d’importants moyens matériels (motopompes, camions) ont été mis à la disposition des 65 agents d’exploitation en charge de cette opération de curage.

Par ailleurs, une campagne de volontariat destinée au curage des oueds d’El Tarf, à laquelle prennent part différentes entreprises étatiques et privée, vient d’être décidée par le wali, a fait savoir, de son côté, le directeur des ressources en eau (DRE).

Première du genre, cette action permet, a souligné M. Mustapha Mechati, de parer à toute éventualité durant la période des pluies en procédant au curage d’une série de points noirs recensés au préalable, a-t-il ajouté, citant parmi les oueds concernés, celui de Baffa à El Tarf, Chaâba Hamra à Oued El Assel et oued Chebounia à Guergour.

S’agissant des tonnes d’ordures et déchets ramassés, elles seront acheminées vers les décharges publiques d’El Tarf où les eaux pluviales ont inondé, l’hiver dernier, divers quartiers implantés notamment dans les communes de Berrihane, El Tarf et Boutheldja, a-t-il noté.

Entretien du réseau d’assainissement et débroussaillage

D’autres actions sont engagées par la direction des travaux publics d’El Tarf (DTP) en prévision de la saison automnale 2017, selon M. Abdelhamid Kemouche, signalant que plusieurs dispositions ont été prises pour prévenir et lutter contre les forts taux de précipitations et l’enneigement.

Parmi ces dispositions, la même source a évoqué celles portant sur la détermination du niveau des zones inondables et d’enneigement se trouvant sur les différents axes routiers, en vue d’une intervention efficace et rapide, en sus du curage des fossés bétonnés, des ouvrages d’arts ainsi que l’amélioration du rôle des maisons cantonnières pour une meilleure prise en charge des imprévus.

Des travaux d’entretien du réseau d’assainissement des axes routiers sont parallèlement en cours à travers divers axes routiers afin d’assurer, a-t-on affirmé, la viabilité du réseau routier, à l’image des RN 44, 84, 82, 16 et la RN 44C ainsi que divers chemins de wilaya (CW 111, 118, 163, 105...) et l’évitement de Chebaita Mokhtar dans la daïra de Dréan, soit un total de près de 210 KM.

Le drainage des eaux pluviales, qui constitue une priorité pour mettre à l’abri cette région des menaces qui la guettent chaque hiver, est une opération qui impose une série d’actions préventives, a indiqué de son côté le chef de daïra d’El Tarf, M. Smail Zokrami, en plus de la mise en place d’une cellule de veille au niveau de chaque commune chargée de la coordination dans le cadre du recensement des points noirs et le ramassage des matériaux de construction notamment.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • M’SILA : SAISIE DE 200 QUINTAUX DE TABAC A CHIQUER CONTREFAIT...Lire la suite
  • BATNA : UN MORT ET HUIT BLESSES DANS UNE COLLISION...Lire la suite
  • SETIF : UNE FOULE IMMENSE ACCOMPAGNE AMAR ROUAÏ SA DERNIERE DEMEURE...Lire la suite
  • FLN : APPEL A LA LUTTE CONTRE LA BUREAUCRATIE...Lire la suite
  • GUELMA : HAUSSE PREVISIONNELLE DE LA RECOLTE OLEICOLE...Lire la suite
VIDEO