Accueil CULTURE CULTE "LES JEUNES N’ONT PAS BESOIN DE PASSER LES FRONTIERES A (...)
CULTE

"LES JEUNES N’ONT PAS BESOIN DE PASSER LES FRONTIERES A LA RECHERCHE D’UNE AUTRE FORME DE RELIGIOSITE"

16/10 11h34

TEBESSA - Le ministre des Affaires Religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, a affirmé dimanche à Tébessa que "les jeunes algériens n’ont pas besoin de passer les frontières pour rechercher une forme de religiosité autre que celle reçue de leurs aïeuls".

"Ce que nous avons hérité de nos aïeuls a assuré à l’Algérie son unité et son équilibre et a forcé les autres à nous respecter", a estimé le ministre dans son allocution d’ouverture du 2ème séminaire national sur la récitation (El Iqraâ) du coran en Algérie, tenu à la salle des conférences de la grande mosquée "Larbi Tebessi", en présence des autorités de wilaya. Mettant l’accent sur l’importance du legs des aïeuls au peuple algérien dans la propagation de l’islam, M. Aïssa, qui s’exprimait lors d’un colloque tenu en présence d’enseignants, d’imams et de Mourchidate de l’Est, a relevé que "des idées intruses ont été à l’origine du terrorisme et du déploiement du discours de la haine". Estimant que l’Algérie a réussi à dépasser ces dérapages dans le discours par une méthode pédagogique, il a souligné que "cette méthode met en relief l’authentique héritage religieux de la société et protège le pays contre les mouvements sectaires qui visent à diviser la société et contre lesquels l’Etat est en état de veille constante". Le ministre a rappelé également les dispositions légales portant organisation de l’espace du livre, l’appel à la prière, la lutte contre les sectes et les sanctions contre le prosélytisme, affirmant que des textes seront promulgués pour organiser les affaires des mosquées. L’encadrement des mosquées ne se fera qu’au travers de la formation, a souligné M. Aïssa, notant que depuis 2008 le recrutement des imams et les employés de la mosquée requiert une formation et un niveau d’instruction adapté.

Il a ajouté, à ce propos, que la formation fait partie de "la stratégie du secteur des affaires religieuses pour garantir un prêche équilibré qui sert l’intérêt de la nation".

La rencontre a abordé divers aspects liés à la récitation du coran et à son enseignement.

Le ministre a également procédé, à l’occasion, à l’installation de l’instance de la récitation (El Iqraâ) de la wilaya de Tébessa.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • BATNA : RECUPERATION DE QUATRE PIECES DE MONNAIE DATANT DE L’EPOQUE ROMAINE...Lire la suite
  • SKIKDA : LEVEE DU GEL SUR LE PROJET D’UNE STATION D’EPURATION DES EAUX USEES ...Lire la suite
  • BATNA : 58EME ANNIVERSAIRE DE LA MORT DU CHAHID AZIL ABDELKADER EL BARIKI...Lire la suite
  • TEBESSA : LE MINISTERE DE L’HABITAT DEPECHE UNE COMMISSION D’ENQUETE...Lire la suite
  • EL TARF : UN CADAVRE REPECHE ET QUATRE JEUNES CANDIDATS A L’EMIGRATION CLANDESTINE...Lire la suite
VIDEO