Accueil ECONOMIE INDUSTRIE L’INDUSTRIE EN ALGERIE A PRIS UN NOUVEAU DEPART
INDUSTRIE

L’INDUSTRIE EN ALGERIE A PRIS UN NOUVEAU DEPART

18/10 11h47

BISKRA - Le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a affirmé mardi à Biskra que l’industrie en Algérie "commence à prendre un nouveau départ réel pour satisfaire les besoins du pays préalablement à l’exportation".

Dans une conférence de presse animée en marge de l’inauguration de la cimenterie Cilas, réalisée dans la commune de Djemora dans le cadre d’un partenariat entre le groupe algérien des frères Souakri et le groupe Lafarge sur la base de la règle 51/49, le ministre a indiqué que l’industrie en Algérie "deviendra un pôle vital non seulement pour relancer l’économie mais pour engager le développement afin de sortir le pays de sa dépendance à l’égard du pétrole".

M. Yousfi a aussi relevé que l’industrie du ciment sera l’un des plus importants dans cette perspective puisque l’Algérie portera sa production de ciment entre 24 et 25 millions/tonnes par an permettant au pays de s’auto-suffire et de s’orienter vers l’exportation d’ici 2018. L’Etat poursuit, a-t-il ajouté, son soutien et encouragement à l’investissement et a levé toutes les entraves à l’exportation.

Le gouvernement, a relevé le ministre, œuvre à élaborer un cahier des charges unifié pour la construction de véhicules qui sera présenté "dans les meilleurs délais".

M. Yousfi a également affirmé que le dossier de l’usine de fertilisants de Tébessa bénéficie de l’intérêt de son département, notant que cette usine portera la production nationale des fertilisants de 1,5 million de tonnes à 10 millions tonnes par an pour répondre aux besoins du marché et s’orienter vers l’exportation.

Selon le ministre, la prochaine étape représentera "une opportunité pour relever le défi, développer les divers secteurs et surmonter la crise".

La cérémonie d’inauguration de la cimenterie Souakri-Lafarge à Djemora s’est déroulée en présence de l’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, et un représentant de l’ambassade de Suisse.

Réalisée en 21 mois, cette cimenterie qui emploie plus de 600 travailleurs a été conçue pour produire 2,7 millions tonnes par an de ciment, selon les explications données sur place.

Le ministre de l’Industrie et des Mines a également présidé, dans une exploitation agricole privée, une rencontre avec des exportateurs de dattes de la wilaya de Biskra qui lui ont exposé leurs préoccupations relatives notamment au foncier industriel, la main d’œuvre, le transport et le stockage.

M. Yousfi leur a promis d’accorder toute aide et facilités qui permettront de réduire la facture des importations.(APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • M’SILA : SAISIE DE 200 QUINTAUX DE TABAC A CHIQUER CONTREFAIT...Lire la suite
  • BATNA : UN MORT ET HUIT BLESSES DANS UNE COLLISION...Lire la suite
  • SETIF : UNE FOULE IMMENSE ACCOMPAGNE AMAR ROUAÏ SA DERNIERE DEMEURE...Lire la suite
  • FLN : APPEL A LA LUTTE CONTRE LA BUREAUCRATIE...Lire la suite
  • GUELMA : HAUSSE PREVISIONNELLE DE LA RECOLTE OLEICOLE...Lire la suite
VIDEO