Accueil ECONOMIE TOURISME-ARTISANAT 80 NOUVELLES INFRASTRUCTURES HOTELIERES EN 2018
TOURISME-ARTISANAT

80 NOUVELLES INFRASTRUCTURES HOTELIERES EN 2018

25/10 09h21

GUELMA - Quatre-vingt (80) nouveaux hôtels, dont certains seront "opérationnels début 2018", seront réceptionnés à travers le territoire national, a affirmé mardi à Guelma la directrice de soutien aux projets touristique au ministère du Tourisme et de l’Artisanat, Aicha Nadhri.

Dans une déclaration à l’APS, en marge de l’ouverture à l’université de Guelma du séminaire international sur "L’entrepreneuriat et son rôle dans la promotion du secteur touristique", Mme Nadhri a affirmé que certains projets sont déjà en phase d’équipement, précisant que les infrastructures devant être réceptionnés sont des villages touristiques, des camps et des hôtels.

La réception de ces nouvelles infrastructures hôtelières et touristiques permettront le renforcement des capacités nationales d’accueil avec un surcroît de 8.527 lits et contribueront également à la création de plus de 5.000 postes d’emplois permanents.

Trente (30) hôtels seront réceptionnés "dans le courant du premier trimestre 2018", a fait savoir la même responsable, affirmant que les travaux de réalisation de ces nouvelles infrastructures frôlent les 100% et sont en phase d’équipement.

Le nombre de projets touristiques actuellement en cours de réalisation à travers le pays est de l’ordre de 182 projets entre villages touristiques, hôtels, camps et stations thermales, a rappelé la même responsable La directrice de soutien aux projets touristiques au ministère du Tourisme et de l’Artisanat a également mis l’accent sur le "bond qualitatif" que donneront ces réalisations en consolidant la cartographie des infrastructures d’accueil composée actuellement de 1.400 établissements hôteliers en service, dont 67 établissements à caractère public.

A l’ouverture de ce séminaire international, organisé en collaboration avec la faculté des sciences économiques et commerciales de l’université de Guelma et la direction locale du tourisme, Mme. Nadhri a prononcé une allocution durant laquelle elle a évoqué les différentes mesures prises par l’Etat pour bannir toutes les contraintes entravant l’investissement dans le domaine touristique et mis en relief les multiples avantages et offres d’ordre fiscal et douanier pour faciliter l’investissement.

De son côté, le président du séminaire, Hamid Hamlaoui, a indiqué que cette rencontre de deux (2) jours, organisée à la salle de conférences du campus universitaire Souidani Boudjemaâ, devra contribuer à l’établissement d’une stratégie nationale consacrant la création de nouvelles entreprises touristiques pour améliorer la compétitivité et activer la commercialisation touristique.

Au menu de ce séminaire, une cinquantaine d’interventions et des ateliers de travail, a fait savoir le même responsable, précisant que le deuxième jour sera marqué par la présentation de communications par des spécialistes étrangers représentants l’Egypte, le Soudan et la Tunisie en plus d’experts algériens. (APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • TEBESSA : PRES DE 20 HA DE FORETS RAVAGES PAR LE FEU...Lire la suite
  • CONSTANTINE :LA COMMUNE D’IBN BADIS BIENTOT PROTEGEE CONTRE LES INONDATIONS...Lire la suite
  • MILA : APPROBATION D’UN PLAN DE SAUVEGARDE DU VIEUX MILA...Lire la suite
  • CONSTANTINE : MESURE DE LA CIRCONFERENCE DE LA TERRE...Lire la suite
  • MILA : RECEPTION "AVANT FIN 2018" DE 6 INFRASTRUCTURES DE LA DJS ...Lire la suite
VIDEO