Accueil CULTURE LIVRE R. HOUHOU A REDIGE PLUSIEURS ESSAIS SUR LE VOYAGE
LIVRE

R. HOUHOU A REDIGE PLUSIEURS ESSAIS SUR LE VOYAGE

26/10 07h06

CONSTANTINE- Ahmed Rédha Houhou, dramaturge, écrivain et traducteur a rédigé plusieurs articles de littérature de voyage, ont assuré mercredi les participants à la 9ème édition du colloque national consacré à cette figure de la littérature algérienne.

Pamphlétaire engagé, dramaturge et romancier, Rédha Houhou a rédigé une série d’articles sous forme de récits de voyages de sa tournée en 1950 dans l’ex-Union soviétique et en Europe de l’Est, a souligné Dr. Rabah Tabdjoune de l’Ecole normale supérieure Assia Djebar de Constantine dans sa communication ‘‘les efforts d’Ahmed Rédha Houhou dans la traduction’’, lors d’un colloque de deux jours tenu au palais de la culture Mohamed Laïd Al Khalifa.

Ces articles de récits de voyage furent publiés pendant deux ans dans le journal Echouâla sous le titre ‘‘De retour de l’Union soviétique’’, a ajouté le conférencier, regrettant la méconnaissance de l’aspect créatif de cet écrivain espérant que ses manuscrits encore détenus par sa famille puissent un jour être édités.

Pionnier de la traduction de la littérature universelle vers l’arabe des chefs d’œuvres de Victor Hugo, Charles Baudelaire et Molière, Rédha Houhou a été aussi, affirme Dr. Tabdjoune, un poète du Malhoun (arabe dialectale) avec des poèmes intitulés ‘‘sous les fouets, nous chantons’’ qu’il évita de signer par crainte des représailles de l’administration coloniale française.

De son côté, Mohamed Laïd Taourta, également de l’ENS Assia Djebar a souligné que l’intégralité de l’œuvre d’Ahmed Rédha Houhou n’a été encore recueillie.

Il a également mis l’accent sur l’engagement de cet écrivain qui a contribué au travers de ses écrits, ‘‘simples d’apparence mais profonds de sens’’, à la diffusion de la conscience nationaliste et œuvré pour la révolution libératrice.

Ce colloque qui sera clôturé jeudi est organisé par la direction de la culture avec le concours de l’Ecole normale supérieure Assia Djebar de Constantine, sous le slogan ‘‘l’Algérie, la plus belle des patries, flambeau des hommes libres’’. (APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • FLN : APPEL A LA LUTTE CONTRE LA BUREAUCRATIE...Lire la suite
  • GUELMA : HAUSSE PREVISIONNELLE DE LA RECOLTE OLEICOLE...Lire la suite
  • M’SILA : CREATION D’UNE MINI ZONE D’ACTIVITE DANS LA COMMUNE D’OULED MANSOUR ...Lire la suite
  • CONSTANTINE : REALISATION PROCHAINE D’UN VILLAGE TOURISTIQUE DEDIE A L’ARTISNAT...Lire la suite
  • MILA : 5 M DA POUR L’ALIMENTATION EN EAU POTABLE ...Lire la suite
VIDEO