Accueil ECONOMIE ENERGIE BAISSE DU VOLUME DU BARRAGE D’AIN DALIA
ENERGIE

BAISSE DU VOLUME DU BARRAGE D’AIN DALIA

28/10 10h15

SOUK AHRAS - La baisse sensible du volume du barrage d’Ain Dalia (Souk Ahras) a provoqué une grave crise dans l’alimentation en eau potable dans cette région frontalière, a indiqué jeudi, à l’APS, le directeur de l’Algérienne des eaux Fateh Thabet.

Le volume de ce barrage (76 millions m3) qui alimente les wilayas de Tébessa, Oum El Bouaghi et Souk Ahras a diminué à environ 5 millions m3, a précisé le même responsable, notant que des mesures d’urgence ont été prises, notamment l’utilisation d’une station mobile installée dans les endroits où le volume d’eau est élevé afin d’éviter de pomper de la gadoue.

La réduction de ce volume a causé le recul de la moyenne quotidienne d’eau distribuée à une fois tous les 7 jours à 10 jours, a-t-il noté, affirmant qu’un programme a été tracé par le ministère de tutelle, visant à exploiter de manière rationnelle le reste du volume de ce barrage (5 millions m3), en distribuant 30.000 m3 chaque jour en faveur des wilayas de Souk Ahras, d’Oum El Bouaghi et de Tébessa.

Selon la même source, la wilaya de Souk Ahras a été répartie sur 4 secteurs et cela pour une gestion ‘’efficace’’ de cette crise.

Le premier secteur, a-t-il détaillé, est alimenté depuis les eaux souterraines de la ville de Taoura, tandis que les autres secteurs sont approvisionnés depuis le barrage d’Ain Dalia en plus de l’utilisation de 9 réservoirs d’eau potable de l’Algérienne des eaux.

La réalisation de la station de traitement et d’exploitation des eaux du barrage d’Oued Charef ( 150 millions m3), destiné à l’irrigation du périmètre agricole de Sédrata pour couvrir les besoins de 130.000 âmes des communes de la région Sud à l’instar des localités de Sedrata, d’Oum El Adhaim et d’Oued El Kabarit sera bientôt entamée, ont indiqué de leur côté les services de la wilaya.

Cela en attendant le parachèvement du projet de création des puits profonds dans le cadre de l’élimination du problème du manque d’eau dans les communes du littoral frontalier.

Il a été procédé également, a ajouté la même source, au lancement du remplissage du barrage d’Oueldjet Melag (156 millions m3) qui atteint actuellement 3 millions m3 pour l’alimentation des wilayas de Tébessa et de Souk Ahras en plus du soutien du complexe de transformation du phosphate, dont la réalisation sera prochainement lancée, ainsi que le barrage d’Oued Djedra (35millions m3), destiné à l’approvisionnement des habitants du chef-lieu de wilaya.

Le parachèvement des travaux de réalisation de ces deux barrages qui seront ajoutés à ceux d’Ain Dalia et d’Oued Charef, destiné à l’irrigation agricole de 6.800 hectares dans la localité de Sédrata, mettra fin au problème du manque d’eau dans cette wilaya, située dans la région Est du pays, a-t-on signalé.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • FLN : APPEL A LA LUTTE CONTRE LA BUREAUCRATIE...Lire la suite
  • GUELMA : HAUSSE PREVISIONNELLE DE LA RECOLTE OLEICOLE...Lire la suite
  • M’SILA : CREATION D’UNE MINI ZONE D’ACTIVITE DANS LA COMMUNE D’OULED MANSOUR ...Lire la suite
  • CONSTANTINE : REALISATION PROCHAINE D’UN VILLAGE TOURISTIQUE DEDIE A L’ARTISNAT...Lire la suite
  • MILA : 5 M DA POUR L’ALIMENTATION EN EAU POTABLE ...Lire la suite
VIDEO