Accueil CULTURE CULTE PRODUCTION PROCHAINE D’UNE EPOPEE SUR LE CHAHID CHIHANI (...)
CULTE

PRODUCTION PROCHAINE D’UNE EPOPEE SUR LE CHAHID CHIHANI BACHIR

29/10 12h17

CONSTANTINE – Un projet de production d’une épopée retraçant la bravoure et les grands moments de militantisme du chahid Chihani Bachir (1929-1955), ‘’sera prochainement réalisé’’ par l’Office sport, culture, loisirs et tourisme (OSCULT) de la commune d’El Khroub (Constantine) a-t-on appris samedi, de la directrice de cette structure, Mme Soraya Sbiri.

S’exprimant en marge de la célébration du 62ème anniversaire de la mort du chahid Chihani Bachir la même responsable, a expliqué que cette production culturelle, dont la présentation est prévue en juillet 2018, retrace ‘’les moments forts dans le parcours de cet héros de la guerre de Libération nationale’’ affirmant que cette production sera réalisée en coordination avec le ministère des Moudjahidine.

Elle a, à ce propos, déclaré que l’Epopée Chihani Bachir dont le scénario a été confié à Ali Djabara, englobant chorégraphie et chants a pour objectif ‘’d’ancrer dans les esprits des générations futures l’amour de la patrie, la préservation des acquis’’.

A l’occasion de la célébration de la mort du principal adjoint de Mostefa Ben Boulaïd, une conférence a été organisée au centre culturel M’hamed Yazid de la commune d’El Khroub, au cours de laquelle des témoignages sur chahid Bachir Chihani, sa lutte et abnégation pour la cause nationale.

Cette rencontre a été également marquée par la présentation d’ une opérette par les élèves du collège d’enseignement moyen (CEM) ‘’Chihani Bachir’’ de la commune d’El Khroub, en présence d’un grand nombre de moudjahidine.

Natif de la ville de Khroub, Chihani Bachir fut l’un des premiers compagnons de Mostefa Benboulaïd et un des initiateurs des premières actions qui annoncèrent le déclenchement de la lutte armée dans la région des Aurès.

Il structura tous les maquis allant des Nememchas à la région de Souk-Ahras et fait échec, avec plusieurs autres dirigeants aux plans des généraux français qui voulaient étouffer les maquis de l’ALN (Armée de libération nationale) dans les Aurès. Il succéda à Benboulaïd à son arrestation le 11 février 1955 à la frontière libyenne. Bachir Chihani est mort en octobre 1955.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • BATNA : RECUPERATION DE QUATRE PIECES DE MONNAIE DATANT DE L’EPOQUE ROMAINE...Lire la suite
  • SKIKDA : LEVEE DU GEL SUR LE PROJET D’UNE STATION D’EPURATION DES EAUX USEES ...Lire la suite
  • BATNA : 58EME ANNIVERSAIRE DE LA MORT DU CHAHID AZIL ABDELKADER EL BARIKI...Lire la suite
  • TEBESSA : LE MINISTERE DE L’HABITAT DEPECHE UNE COMMISSION D’ENQUETE...Lire la suite
  • EL TARF : UN CADAVRE REPECHE ET QUATRE JEUNES CANDIDATS A L’EMIGRATION CLANDESTINE...Lire la suite
VIDEO