Accueil SOCIETE SANTE CREATION DU CONSEIL DE L’ORDRE DES VETERINAIRES
SANTE

CREATION DU CONSEIL DE L’ORDRE DES VETERINAIRES

29/10 12h20

GUELMA -Le projet préliminaire pour la création d’un conseil de l’ordre des vétérinaire est entré dans ‘’sa dernière phase’’, a indiqué samedi à Guelma le porte-parole de la cellule de travail, d’élaboration et de suivi de ce dossier, Dr Chabane Ait El Hadj.

S’exprimant en marge d’une journée nationale de médecine vétérinaire, tenue à la zone touristique d’Ouled Ali dans la commune d’ Heliopolis, le porte parole de cette cellule créée en 2014, a fait savoir que le groupe de travail a officiellement terminé l’élaboration de ce projet indiquant que ce projet ‘’sera dans les jours à venir’’ soumis à la lecture de la direction des affaires juridiques et de la règlementation du ministère de l’Agriculture du développement rural et de la pêche, avant d’être débattu par ‘’les gens de la profession’’ puis présenté au gouvernement, a-t-il expliqué.

Lors de son intervention à cette rencontre M. Ait El Hadj a souligné les grandes facilités offertes par le ministère de tutelle à la cellule de travail, d’élaboration et de suivi pour la création d’un conseil de l’ordre des vétérinaires.

Venus de différentes wilayas du pays, les quelque 200 vétérinaires présents à cette rencontre ont salué la nouvelle orientation prise par le ministère pour répondre aux préoccupations des vétérinaires algériens qui consistent en la création d’une structure susceptible de réguler et de moraliser la profession déplorant que ‘’l’Algérie fasse partie des rares pays au monde où un tel conseil fait défaut ‘’.

Organisée par l’association des vétérinaires privés de la wilaya de Guelma, cette rencontre a permis d’aborder plusieurs questions inhérentes à la pratique de la médecine vétérinaire mais également des défis à relever par la profession dont le nombre de praticiens ne cesse d’augmenter dans les secteurs privé et publique.

A cette occasion, l’ancien directeur sectoriel au ministère de l’agriculture, aujourd’hui à la retraite, Dr Ali Abdou a exposé les différents textes législatifs et réglementaires algériens encadrant la profession appelant à la nécessité de donner l’importance au rôle du vétérinaire dans le suivi des activités aquacoles, recensées à travers 14 wilayas côtières en plus de quelques villes de l’intérieur du pays.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • M’SILA : SAISIE DE 200 QUINTAUX DE TABAC A CHIQUER CONTREFAIT...Lire la suite
  • BATNA : UN MORT ET HUIT BLESSES DANS UNE COLLISION...Lire la suite
  • SETIF : UNE FOULE IMMENSE ACCOMPAGNE AMAR ROUAÏ SA DERNIERE DEMEURE...Lire la suite
  • FLN : APPEL A LA LUTTE CONTRE LA BUREAUCRATIE...Lire la suite
  • GUELMA : HAUSSE PREVISIONNELLE DE LA RECOLTE OLEICOLE...Lire la suite
VIDEO