Accueil CULTURE LE TRC BAPTISE DU NOM DE MOHAMED-TAHAR FERGANI,
CULTURE

LE TRC BAPTISE DU NOM DE MOHAMED-TAHAR FERGANI,

4/12 14h11

CONSTANTINE - Le nom de Mohamed-Tahar Fergani sera immortalisé en ornant l’entrée du prestigieux Théâtre régional de Constantine (TRC), une initiative saluée par de nombreux artistes, qui y voient "une reconnaissance méritée envers un talent peu égalé".

La cérémonie officielle sera organisée à l’occasion de la relance du Festival international de Malouf et du 1er anniversaire de la mort de l’artiste constantinois, qui a su se faire un style musical à part.

Mohamed-Tahar Fergani, qui a toujours porté le Malouf dans son cœur, est parvenu à donner à cette musique savante authentiquement algérienne une dimension internationale, selon leurs témoignages, recueillis par l’APS.

Pour Karim Boudchiche, metteur en scène, cette initiative louable immortalisera le nom d’un artiste inégalable qui a contribué "à la configuration de la carte de la musique algérienne".

Faisant part de sa grande admiration pour Fergani, qui a toujours su épater ses auditeurs par sa voix qu’il maitrisait avec une aisance exceptionnelle, la jeune réalisatrice, Chahinaz Naghouaz, a considéré que donner le nom de cet artiste à une importante institution culturelle de la ville du Vieux rocher est en soi une reconnaissance envers celui qui n’a ménagé aucun effort pour préserver le patrimoine algérien authentique. "Au cours de ma participation en novembre passé à la 4ème édition du Festival international des arts spontanés et théâtre pour enfant de la ville d’Assouan (Egypte), j’ai sciemment choisi comme fond musical pour mon spectacle ’El Hakaouati’, la chanson ’El-Boughi’ de Fergani", a-t-elle confié.

"Pour moi, c’était la meilleure musique et la meilleure voix pour m’introduire auprès de mon public". Hadj Smaïl, ex-directeur du TRC a considéré, pour sa part, que "nul ne peut faire fi de la contribution de Mohamed-Tahar Fergani au service de l’art algérien", relevant : "le rossignol de Cirta mérite d’être immortalisé en l’affichant sur un établissement culturel voué spécialement à la musique".

--- Mohamed Tahar Fergani, un acteur de théâtre---

Selon le chercheur dans le domaine du théâtre et ancien responsable du service de la communication du TRC, Mohamed Gharnout, le rossignol de Cirta, passionné d’art dans toute sa diversité, n’a pas hésité à adhérer à plusieurs associations artistiques et théâtrales de la ville des ponts.

"En 1947, Mohamed-Taher Fergani a pris part aux tournées de la troupe de Mohamed-Salah Touache, comme flûtiste et chanteur, aux côtés d’acteurs connus à l’époque, Omar Benmalek et Abderrahmane Acheuk Youcef notamment", a déclaré M. Gharnout. Il a ajouté qu’en 1952, le rossignol de Cirta avait également participé à une tournée avec la troupe théâtrale "Asslia" aux côtés d’El Hacen Bencheikh Lefgoune et Mohamed Touache. Et de confier : "Fergani a campé des petits rôles dans des pièces théâtrales dont ’Antar oua Abla’ donnant la réplique à Rachid Kessentini", ajoutant que "El Hadj avait côtoyé plusieurs associations théâtrales, les plus actives dans les années 40, 50 et 60, dont ’El Hilal’, ’Al Badr’, ’Alf leila oua leila’, ’El Mizhar Qasantini’ et ’Al Nejma Kotbia’".

Des informations confirmées par le fils ainé de Hadj Mohamed-Tahar, Salim Fergani, qui a indiqué à l’APS détenir plusieurs photos des tournées de son père avec des troupes théâtrales.

Le Théâtre régional de Constantine, véritable œuvre architecturale, dont le premier spectacle a été présenté en 1883, est l’un des plus prestigieux théâtres d’Algérie.

Les planches du théâtre, élevé en 1974 au rang de théâtre régional, a accueilli les plus grands artistes algériens et les plus célèbres prestations du 4ème art avant de subir "un grand lifting" qui lui a permis de retrouver son lustre d’antan et de permettre aux artistes de la ville des ponts et ses hôtes de donner libre cours à leur talent et créativité.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • BATNA : RECUPERATION DE QUATRE PIECES DE MONNAIE DATANT DE L’EPOQUE ROMAINE...Lire la suite
  • SKIKDA : LEVEE DU GEL SUR LE PROJET D’UNE STATION D’EPURATION DES EAUX USEES ...Lire la suite
  • BATNA : 58EME ANNIVERSAIRE DE LA MORT DU CHAHID AZIL ABDELKADER EL BARIKI...Lire la suite
  • TEBESSA : LE MINISTERE DE L’HABITAT DEPECHE UNE COMMISSION D’ENQUETE...Lire la suite
  • EL TARF : UN CADAVRE REPECHE ET QUATRE JEUNES CANDIDATS A L’EMIGRATION CLANDESTINE...Lire la suite
VIDEO