Accueil ECONOMIE AGRO-ALIMENTAIRE L’INTERET POUR L’APICULTURE,INDICE POSITIF POUR (...)
AGRO-ALIMENTAIRE

L’INTERET POUR L’APICULTURE,INDICE POSITIF POUR L’ECONOMIE

12/12 14h54

ANNABA-L’intérêt des jeunes pour l’apiculture et la production du miel constitue "un indice positif" pour la promotion de ce type d’activité économique, créatrice de richesse et de valeur ajoutée, ont estimé les participants au salon national du miel ouvert lundi dans la wilaya d’Annaba.

L’activité des jeunes apiculteurs est basée sur "une vision moderne ayant pour objectif l’organisation de cette filière, la production et la commercialisation de ce produit sans pour autant renoncer aux méthodes traditionnelles qui s’articulent autour de la stabilité en milieu forestier, visant la maîtrise de cette activité et la production de diverses espèces de miel", ont indiqué à l’APS certains exposants qui participent à cette manifestation.

Plus de trente (30) participants, majoritairement des jeunes, prennent part à cette exposition nationale qui constitue, selon les organisateurs, un espace pour échanger les expériences dans le domaine apicole et de production de miel entre les agriculteurs adhérant à cette filière de diverses régions du pays. Cette manifestation est organisée dans le cadre de la Journée internationale des montagnes qui coïncide avec le 11 décembre de chaque année, à l’initiative de la direction des services agricoles (DSA).

En plus de la présentation des différentes espèces de miel (fleur d’oranger, cèdre, eucalyptus et tilleul) produits dans les wilayas d’ Annaba, d’El Tarf, de Skikda, de Bouira, d’Alger, de Tizi Ouzou, de Blida, de Khenchela, de Biskra, Tebessa et de Tipasa, l’exposition propose des produits dérivés de plantes dont le savon naturel, le pollen et les herbes médicinales.

Organisée au centre de loisirs scientifiques Salah Rais, la première édition de l’exposition nationale du miel, devant se poursuivre sur trois jours, propose une série de conférences scientifiques animées par des enseignants de l’université Badji Mokhtar d’Annaba traitant plusieurs thèmes dont les espèces d’abeilles et leur diversité biologique, les maladies des abeilles, l’organisation de la filière d’apiculture et l’assurance des activités apicoles.

La wilaya d’Annaba produit près de 1000 quintaux de miel annuellement, a-t-on noté, soulignant que cette production reste "inferieure" au potentiel de la wilaya qui totalise un couvert végétal de l’ordre de 73.400 hectares dont 52 % de cette superficie est éligible pour l’apiculture et la production de miel.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • TEBESSA : MOBILISATION D’UN BUDGET "CONSEQUENT" POUR LA REHABILITATION...Lire la suite
  • GUELMA : RACCORDEMENT PROCHAIN DE LA COMMUNE DE BOUHACHANA...Lire la suite
  • BATNA : HAUSSE DE 5 % DU NOMBRE D’ACCIDENTS ...Lire la suite
  • CONSTANTINE : SAISIE DE 900 KG DE VIANDES DE VOLAILLES ABATTUES DE MANIERE ILLICITE ...Lire la suite
  • SKIKDA : MISE EN SERVICE D’UN SYSTEME DE SURVEILLANCE INTELLIGENTE DES SALLES DE GARDE A VUE ...Lire la suite
VIDEO