Accueil ECONOMIE SALONS-EXPOSITIONS 1er SALON NATIONAL DE L’OLIVE ET DES DERIVES D’OLIVIER
SALONS-EXPOSITIONS

1er SALON NATIONAL DE L’OLIVE ET DES DERIVES D’OLIVIER

24/01 14h11

BORDJ BOU ARRERIDJ – Le premier salon national de l’olive et des dérivés d’olivier, ouvert lundi après-midi à la maison de la culture Aïcha Haddad de la ville de Bordj Bou Arreridj, connait une affluence remarquable des visiteurs.

Cette manifestation, qui se poursuit jusqu’au 27 janvier, a pour objectif, selon le président de la chambre d’agriculture, Mourad Brahimi, ‘’de mettre à la disposition des citoyens les meilleurs qualités de l’huile d’olive algérienne à des prix raisonnables’’ ainsi que ‘’de permettre aux visiteurs de découvrir les produits locaux’’.

Cette exposition constitue une opportunité de rencontre et d’échange d’expériences pour les producteurs afin de promouvoir la filière oléicole, a-t-il affirmé.

De son côté, Arezki Makhoukh, l’un des exposants venu de Bejaïa et activant dans le domaine depuis plus de 40 ans, a indiqué qu’il encadrera prochainement des sessions de formation destinées aux agriculteurs de la région sur les techniques de cueillette, de préservation des oliviers et le stockage des récoltes.

De son côté, Mme M. Dziri, gérante d’une société de conservation des figues sèches, créée dans le cadre d’un dispositif d’aide à l’emploi a affirmé que l’Etat a œuvré mettre à la disposition des jeunes investisseurs tous les moyens pour le renforcement des filières agricoles.

En raison de la sécheresse, le rendement de l’olive par hectare a connu une baisse dans plusieurs wilaya pour atteindre entre 15 et 18 quintaux par hectare et 10 litres d’huile d’olive alors que le rendement, dans les années précédentes, donnait jusqu’à 30 litres par quintal, ont souligné plusieurs exposants.

De nombreux oléiculteurs, issus de huit (8) wilayas, entre autres, Tizi Ouzou, Bouira, Chlef, Boumerdès, Ain Defla et Tlemcen, ont pris part à cet évènement organisé par la chambre de l’agriculture et la direction des services agricoles de la wilaya sous le slogan ‘’l’olivier en quête de nouveaux espaces’’.

Il est à signaler que la wilaya de Bordj Bou Arreridj, qui compte 94 huileries, dont 6 de fabrication artisanale et 88 autres modernes, occupe la cinquième place à l’échelle nationale dans la production oléicole. Une superficie de plus de 17.000 hectares est consacrée à l’oléiculture dans la capitale des Biban, rappelle-t-on. (APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • CONSTANTINE : LA FIBRE OPTIQUE POUR LA ZONE E DU POLE URBAIN MASSINISSA ...Lire la suite
  • MILA : UNE RECOLTE DE 136.000 QX D’OLIVES ATTENDUE ...Lire la suite
  • O. E. BOUAGHI : RECEPTION DE 6000 DOSSIERS D’ASSAINISSEMENT AGRICOLE ...Lire la suite
  • MILA : DES INVESTISSEURS DEMANDENT A CLASSER LEURS TERRES ZONE D’ACTIVITES ...Lire la suite
  • MILA : AFFECTATION DE 19 MEDECINS SPECIALISTES...Lire la suite
VIDEO