Accueil ECONOMIE TOURISME-ARTISANAT EXPERIENCE SUR L’UTILISATION DE BASSIN DE POISSON-DOCTEUR
TOURISME-ARTISANAT

EXPERIENCE SUR L’UTILISATION DE BASSIN DE POISSON-DOCTEUR

28/01 15h47

GUELMA - Une journée d’étude sur les applications thérapeutiques des poissons d’eau douce, organisée samedi à Héliopolis (Guelma), a donné lieu à une expérience sur l’utilisation de bassins de poissons-docteurs dans les complexes touristiques.

L’expérience menée au complexe Bouchahrine à Hammam Ouled Ali a permis à une bénévole participante à la rencontre de redonner une nouvelle jeunesse à ses pieds introduits dans un bassin rempli de poissons Garra rufa (poissons-docteurs) proposé par une entreprise privée d’Alger.

Organisée conjointement par l’association écologique Planète bleue, la direction de la pêche et la pisciculture et la chambre commune inter-wilayas du secteur, la rencontre a mis l’accent sur l’importance de cette technique de médecine alternative de traitement de certains problèmes dermiques pour la diversification de l’offre de services des complexes touristiques, hôtels et autres salons de coiffure et esthétique.

Salah-Eddine Oudhaïnia, médecin vétérinaire à la direction de pêche de Guelma, a souligné que certains de ces petits poissons éliminateurs de cellules mortes de l’épiderme de taille allant de 7 à 15 centimètres peuvent même vivre dans l’eau douce chaude à 40 degrés dont le Tilapia du Nil (Oreochromis niloticus) et le Garra rufa. Cette technique, a-t-il ajouté, est utilisée depuis les années 1960 en Turquie, Thaïlande et Angleterre.

L’utilisation des bassins de poissons-docteurs doit toutefois être soumise à des critères d’hygiène et de prévention strictes pour éviter les risques de contamination par d’éventuelles bactéries, a estimé de son côté Dr. Meriem Kazar, médecin généraliste.

Pour la présidente de l’association Planète bleue, Mounira Seridi, cette technique est facilement adoptable par les complexes thermaux notamment de Guelma qui pourront ainsi diversifier les offres qu’ils proposent curistes et adeptes du tourisme thermal.

Des associations de pisciculture, des universitaires et des étudiants de Ghardaïa, Biskra, Sétif, Annaba et Skikda ont pris part à la rencontre.(APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • TEBESSA :OUVERTURE DE LA 9E EDITION DES JOURNEES LITTERAIRES ...Lire la suite
  • EL TARF : UNE CLINIQUE POUR LES MALADES ATTEINTS DE LA DREPANOCYTOSE...Lire la suite
  • BATNA : RECOUVREMENT DE 1,72 MILLIARD DE DINARS DE RECETTES FISCALES ...Lire la suite
  • TEBESSA : RACCORDEMENT DE 140 FOYERS AU RESEAU DE L’ELECTRIFICATION RURALE...Lire la suite
  • EL TARF : REHABILITATION PROCHAINE DU POSTE ELECTRIQUE ALIMENTANT TROIS FORAGES ...Lire la suite
VIDEO