Accueil ECONOMIE ENVIRONNEMENT RATIONALISER L’UTILISATION DES RESSOURCES NATURELLES
ENVIRONNEMENT

RATIONALISER L’UTILISATION DES RESSOURCES NATURELLES

20/02 14h19

EL TARF - La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatima-Zohra Zerouati a appelé lundi depuis El Kala (Tarf) à la rationalisation de l’utilisation des ressources naturelles.

S’exprimant en marge de l’ouverture d’une session de formation au profit des femmes rurales, dans le cadre du programme de la coopération algéro-allemand "Gouvernance environnementale et biodiversité" (GENBI), autour du thème ‘"Fonctionnement et organisation des coopératives", la ministre a précisé que la rationalisation de l’utilisation des ressources naturelles assure "une exploitation rationnelle de ces ressources, ainsi que la préservation de la biodiversité".

Elle a, dans ce contexte, appelé à associer et à encourager la femme rurale dans l’exploitation des ressources naturelles, attestant que ces sessions de formation contribueront "à parfaire les connaissances et le savoir-faire des femmes rurales" appelées à s’organiser en coopératives dans les segments de l’apiculture, plantes médicinales et aromatiques et l’huile de lentisque notamment. Mettant l’accent sur l’importance de valoriser les richesses des zones humides de la région d’El Tarf et "de protéger un patrimoine naturel fragile", Mme Zerouati a souligné l’apport de ces coopératives dans la mise en valeur des savoir-faire locaux pour un développement durable. Au chef lieu de wilaya, la ministre s’est enquise de l’avancement des travaux de réalisation et équipement du parc urbain à Ain Assel, lancé pour un investissement public de l’ordre de 150 millions DA. In situ, Fatma-Zohra Zerouati a instruit les responsables du projet à l’effet d’accélérer la cadence des travaux de ce parc pour le réceptionner "d’ici au début de l’été".

A la zone industrielle El Matrouha , la ministre a donné le coup d’envoi du chantier d’une unité de compostage des déchets verts. Destiné à la production des fertilisants à base de déchets verts, avec une capacité prévisionnelle de 5 200 tonnes/an, ce projet, devant assurer 22 postes d’emploi, entrera en production en octobre prochain, selon les explications fournies. En visite au centre d’enfouissement technique (CET) d’El Matrouha, la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables a insisté sur la révision des modalités de fonctionnement des CET, tout en mettant l’accent sur la mécanisation de ces centres pour un meilleur traitement des déchets.

Le CET d’El Matrouha traite annuellement 24 000 tonnes de déchets et couvre six communes de la wilaya d’El Tarf, a-t-on souligné. A El Malha, dans la commune d’El Kala, Mme Zerouati a visité des expositions consacrées aux savoir-faire des femmes rurales et des opportunités de commercialisation des produits issus de l’agriculture (miel, lentisque ..) qui s’inscrivent dans le cadre du programme agrobio-femmes avant de présider une cérémonie de remise de distinctions aux différents intervenants dans le secteur de l’environnement.

La ministre devra poursuivre son programme de visite en inspectant la Maison de l’environnement, avant de présider une rencontre avec des représentants de la société civile.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • SKIKDA : L’HUMORISTE SEIFEDDINE BOUHA SEME LE RIRE A VOLONTE ...Lire la suite
  • BATNA : SAISIE DE 1,38 QUINTAL DE VIANDES IMPROPRES A LA CONSOMMATION...Lire la suite
  • TEBESSA : PRES DE 20 HA DE FORETS RAVAGES PAR LE FEU...Lire la suite
  • CONSTANTINE :LA COMMUNE D’IBN BADIS BIENTOT PROTEGEE CONTRE LES INONDATIONS...Lire la suite
  • MILA : APPROBATION D’UN PLAN DE SAUVEGARDE DU VIEUX MILA...Lire la suite
VIDEO