Accueil SOCIETE SANTE 32 810 ELEVES VACCINES CONTRE LA ROUGEOLE ET LA (...)
SANTE

32 810 ELEVES VACCINES CONTRE LA ROUGEOLE ET LA RUBEOLE

28/02 13h51

CONSTANTINE- Au total, 32 810 élèves du cycle primaire et moyen ont été vaccinés dans la wilaya de Constantine contre la rougeole et la rubéole (RR), sur un nombre global de 187 929 élèves concernés, a indiqué, mardi, à l’APS, la responsable du service de prévention de la direction locale de la santé.

S’inscrivant dans le cadre de la campagne nationale de vaccination initiée par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière entre le 21 décembre 2017 et le 7 janvier 2018, avant d’être prolongée jusqu’au 31 janvier, cette campagne a enregistré à Constantine, un taux de vaccination de l’ordre de 17, 46%, a précisé Dr. Fahima Sghirou.

Cette praticienne a relevé, à ce propos, que cette campagne de vaccination a ‘’mieux marché dans le cycle primaire’’, où le taux des élèves vaccinés a atteint près de 21%, contre 12% chez les collégiens, justifiant cette différence par le fait que cette catégorie d’enfants est ‘’généralement moins docile et moins prompte à se faire vacciner’’.

Visant à renforcer l’immunité des élèves des cycles primaire et moyen contre la rougeole et la rubéole, dont la tranche d’âge (6 à 14 ans) est la plus exposée à ces maladies virales, cette campagne a été assurée, souligne cette même responsable, par 70 équipes médicales réparties sur 40 centres de vaccination.

Toutefois, si depuis le 31 janvier dernier la campagne est officiellement terminée, la vaccination contre la rougeole et la rubéole est maintenue au niveau de certains établissements publics de santé de proximité (EPSP), où le personnel médical continue d’informer et de sensibiliser les parents quant à l’importance de vacciner leurs enfants, a fait savoir Dr. Sghirou.

Dans ce contexte, cette même source a précisé que le vaccin RR est assuré, actuellement, au niveau de 14 centres de vaccination à travers le territoire de la wilaya de Constantine, ajoutant que les équipes des unités de dépistage et de suivi en milieu scolaire (UDS) continuent, de leur côté, d’informer les élèves et leurs parents sur la nécessité de se faire vacciner.

La rubéole est une infection virale, généralement bénigne qui survient le plus souvent chez les enfants âgés entre 5 à 14 ans, pouvant provoquer de graves malformations congénitales lorsque les femmes en sont contaminées au début de leur grossesse.

Reposant sur la vaccination, la lutte contre la rubéole s’adresse à tous les enfants de cette tranche d’âge, conformément aux recommandations de l’organisation mondiale de la santé (OMS), pour éviter la mort du fœtus ou encore le risque de graves atteintes fœtales chez la femme enceinte.

Quant à la rougeole, elle demeure l’un des grands fléaux infectieux mondiaux encore responsable, chaque année, de près de 200 000 décès d’enfants à travers le monde, d’après les estimations de l’OMS. Le directeur de la prévention et de la promotion de la santé au ministère de la Santé, Djamel Fourar avait fait état, dernièrement, à l’APS, de l’apparition de nouveau cas de rougeole et de rubéole dans certaines wilayas, qu’il a principalement imputé à la ‘’réticence’’ des parents à vacciner leurs enfants lors des deux campagnes organisées en mars 2017 et entre les mois de décembre 2017 et janvier 2018, qui n’ont touché, selon lui, que 40% de la population ciblée. (APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • M’SILA : DECES D’UNE FILLETTE APRES AVOIR ETE PIQUEE PAR UNE SCORPION...Lire la suite
  • SKIKDA : 76 PERSONNES VICTIMES D’UNE INTOXICATION ALIMENTAIRE...Lire la suite
  • BATNA : RECEPTION DE 1 500 PLACES PEDAGOGIQUES ET DE 2000 LITS...Lire la suite
  • GUELMA : DEUX MORTS DANS UNE COLLISION ENTRE UNE MOTO ET UN VEHICULE...Lire la suite
  • TEBESSA : DES MESURES D’URGENCE POUR LA REALISATION DE LOGEMENTS ...Lire la suite
VIDEO