Accueil SCIENCES-TECHNOLOGIE SKIKDA : NECESSITE DE CREER DES UNITES DE RECHERCHE AU (...)
SCIENCES-TECHNOLOGIE

SKIKDA : NECESSITE DE CREER DES UNITES DE RECHERCHE AU SEIN DES SOCIETES

14/03 17h36

SKIKDA - Les participants à la session ordinaire du comité sectoriel permanent (CSP) pour la recherche scientifique et le développement technologique, abrité par l’université de Skikda depuis lundi, ont appelé mardi à la nécessité de créer des unités de recherche au sein des sociétés .

M. Mokhtar Selami, directeur du développement technologique et de l’innovation au ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a souligné dans ce contexte que le ministère a pour priorité de créer des institutions de recherche au sein des grandes sociétés permettant le développement de l’économie nationale.

M. Selami a ajouté que les institutions économiques en Algérie connaissent un grand manque dans le volet de recherche par rapport aux pays développés, où le taux de chercheurs en dehors du secteur de l’enseignement supérieur dépasse 70 %.

La même source a assuré que le ministère des Finances offre des avantages aux entreprises économiques créatrices des instances de recherche au sein de leurs sociétés dont la réduction des impôts et d’autres facilitations, ajoutant que la création de ces unités contribuera à créer des emplois en faveur des docteurs sortants de l’université.

Les participants à cette rencontre ont également appelé à étudier la possibilité de créer des entités de recherche dans certains établissements et dans des domaines enregistrant un manque de couverture en matière de recherche formative ou de développement pour accompagner les formations supérieures et orienter la créativité des jeunes chercheurs vers les sujets les plus proches de l’économie nationale.

Cette session de deux jours, initiée par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a porté aussi sur l’organisation de deux ateliers sur la création des entités de recherche et le suivi des activités de recherche et de services communs destinés à assurer une bonne prise en charge des activités de recherche et le transfert de la technologie.

Un troisième atelier sur la recherche à travers ce que l’on appelle ‘’les niveaux de maturité technologique des projets’’ a été également organisé lors de cette rencontre.

Le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ambitionne à travers un large réseau de recherche, selon les organisateurs, d’ être ‘’une locomotive du développement national’’ à travers la préparation de compétences scientifiques dans divers domaines et disciplines scientifiques et technologiques, via des partenariats avec l’environnement économique et social dans le but ‘’d’ ajuster les différents besoins exprimés dans les multiples secteurs’’.(APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • TEBESSA :OUVERTURE DE LA 9E EDITION DES JOURNEES LITTERAIRES ...Lire la suite
  • EL TARF : UNE CLINIQUE POUR LES MALADES ATTEINTS DE LA DREPANOCYTOSE...Lire la suite
  • BATNA : RECOUVREMENT DE 1,72 MILLIARD DE DINARS DE RECETTES FISCALES ...Lire la suite
  • TEBESSA : RACCORDEMENT DE 140 FOYERS AU RESEAU DE L’ELECTRIFICATION RURALE...Lire la suite
  • EL TARF : REHABILITATION PROCHAINE DU POSTE ELECTRIQUE ALIMENTANT TROIS FORAGES ...Lire la suite
VIDEO