Accueil CULTURE ART CULINAIRE MILA : LA CHORBA MERMEZ, UN METS TRADITIONNEL RICHE (...)
ART CULINAIRE

MILA : LA CHORBA MERMEZ, UN METS TRADITIONNEL RICHE OMNIPRESENT AU F’TOUR A BENI AFEG

7/06 15h59

MILA, 4 juin 2018 (APS) - La chorba mermez ou soupe d’orge est un mets traditionnel riche et incontournable sur les méïda de rupture de jeûne des habitants de la localité de Béni Afeg de la commune de Terraï Beïnane, au Nord de la wilaya de Mila.

Essentiel pour le f’tour de grand nombre de familles de Mila, la soupe d’orge est pour les habitants de cette mechta rurale montagneuse densément boisée le mets par lequel le jeûneur rompt impérativement son jeûne, à la fin de chaque journée du mois sacré de ramadhan.

Pour Djamila Boubrim, 59 ans, originaire de cette localité, cette tradition est très ancienne dans la région où chaque foyer possède sa réserve de F’rik d’orge qui sert à la préparation de cette soupe à la senteur agréable.

Chaque famille du village réserve ainsi un lopin pour cultiver ses besoins en orge dont les épis sont moissonnés manuellement à la faucille souvent en mai avant de jaunir lorsqu’ils sont encore verts.

Les épis, assure cette dame, sont ensuite "flambés" avant de subir un battage manuel pour séparer les graines des épis. Ces graines sont par la suite passées au tamis puis lavées et cuites avec du sel à la vapeur.

La dernière étape consiste à faire sécher les graines ainsi traitées avant d’être concassées pour donner le fameux mermez ou f’rik chaïr (f’rik d’orge).

La préparation de la chorba mermez est entièrement identique à la préparation de la chorba f’rik sauf que sa cuisson est plus rapide et son goût légèrement sucré, affirme Mme Boubrim.

Pour la nutritionniste Souâd Bouchaïr Laaouar, cette soupe d’orge peut constituer une alternative bienfaisante à la chorba F’rik particulièrement lorsque l’on fait un usage à bon escient de la tomate concentrée, des épices et des matières grasses.

Selon cette spécialiste, l’orge est riche en minéraux dont le phosphore, le magnésium, le zinc et le fer, en vitamines notamment du groupe B ainsi qu’en protéines avec 2,26 grammes de protéines au 100 grammes.

Egalement riche en amidons, l’orge contient des fibres solubles qui contribuent à réduire le taux de cholestérol et des fibres insolubles qui favorisent grandement le transit intestinal, note la nutritionniste. Recommandé pour les malades chroniques notamment ceux souffrant de diabète et d’anémie, l’orge contribue, ajoute-t-elle, à réguler l’humeur et procure de la force et de la résistance au jeûneur, notamment sous la chaleur.(APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • SKIKDA : L’HUMORISTE SEIFEDDINE BOUHA SEME LE RIRE A VOLONTE ...Lire la suite
  • BATNA : SAISIE DE 1,38 QUINTAL DE VIANDES IMPROPRES A LA CONSOMMATION...Lire la suite
  • TEBESSA : PRES DE 20 HA DE FORETS RAVAGES PAR LE FEU...Lire la suite
  • CONSTANTINE :LA COMMUNE D’IBN BADIS BIENTOT PROTEGEE CONTRE LES INONDATIONS...Lire la suite
  • MILA : APPROBATION D’UN PLAN DE SAUVEGARDE DU VIEUX MILA...Lire la suite
VIDEO