Accueil ACTUALITES LOCALES INONDATIONS DE CHREA : INSTALLATION D’UNE CELLULE DE (...)
LOCALES

INONDATIONS DE CHREA : INSTALLATION D’UNE CELLULE DE CRISE

23/06 14h42

TEBESSA - Une cellule de crise au niveau du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a été installée pour évaluer les dégâts engendrés par les inondations ayant touché jeudi soir la commune de Chréa (Tébessa), a affirmé vendredi le délégué national aux risques majeurs auprès du département de l’Intérieur, Tahar Melizi.

Au cours de sa visite des régions et quartiers de Chréa, collectivité locale située à 45 km au sud du chef-lieu de wilaya, touchés par des pluies diluviennes, le même responsable, qui était accompagné du chef de l’exécutif local, Attallah Moulati, a précisé que cette cellule de crise "transmettra un rapport détaillé sur les dégâts enregistrés aux instances centrales et mobilisera une enveloppe financière pour l’aménagement des régions affectées". M. Melizi a inspecté des quartiers de la ville de Chréa et s’est entretenu avec les citoyens qui ont souligné la nécessité d’adopter une stratégie et des mesures devant préserver la région des inondations. La délégation ministérielle s’est enquise de l’état du lycée Tayeb-Chorfi, centre d’examen pour les épreuves du baccalauréat dont plusieurs murs se sont fissurés et où M. Melizi a insisté sur la mobilisation de tous les efforts pour remédier à la situation et permettre aux candidats au baccalauréat de poursuivre leurs épreuves "dans les meilleures conditions". Selon les explications fournies, "la crue du oued Abla a été causée par les habitations de fortune, érigées sur les abords du oued et qui ont dévié ce dernier de sa trajectoire et engendré des coulées torrentielles après la chute d’importantes quantités de pluie".

De son côté, le chef de l’exécutif local a indiqué que la situation requiert le recours à une vaste opération d’aménagement du oued Abla et son environnement immédiat ainsi que le renouvellement des réseaux d’assainissement et la réhabilitation des réseaux routiers de la même zone, estimant à 800 millions de dinars le montant qui sera réservé à ces opérations. Le même responsable a également souligné la nécessité de préparer une étude technique pour l’aménagement du oued Abla sur une distance de 3,5 km pour éviter "de telles catastrophes naturelles".

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • MILA : AFFECTATION DE 19 MEDECINS SPECIALISTES...Lire la suite
  • SOUK AHRAS : ROUVERTURE DU THEATRE REGIONAL MOSTAPHA KATEB AU 1ER TRIMESTRE 2019...Lire la suite
  • CONSTANTINE :23000 TETES BOVINES VACCINEES CONTRE LA FIEVRE APHTEUSE...Lire la suite
  • MILA : LES HABITANTS DE TERAI BAINANE RECLAMENT UN HOPITAL...Lire la suite
  • BORDJ BOU ARRERIDJ : SAISIE DE PLUS DE 17 KG DE KIF TRAITE (GENDARMERIE NATIONALE)...Lire la suite
VIDEO