Accueil CULTURE HOMMAGE AU DEFUNT MOHAMED BOULIFA
CULTURE

HOMMAGE AU DEFUNT MOHAMED BOULIFA

4/10 09h17

CONSTANTINE- La 10 ème édition du festival national de poésie féminine, qui s’ouvrira samedi prochain à Constantine, sera marquée par un hommage rendu au défunt musicien Mohamed Boulifa (1955/2012), à l’occasion du sixième anniversaire de sa disparition, a indiqué mercredi la commissaire du festival, Amira Deliou.

Lors d’une conférence de presse animée dans un des hôtels de l’antique Cirta, Amira Deliou a précisé qu’au cours de cette manifestation qui aura comme slogan "Adam fi Dhiafat Hawa", le luthiste Fouad Ouamène et le poète Slimane Djouadi animeront un spectacle commun en hommage au musicien disparu et en reconnaissance à ses efforts au service de l’art algérien. Outre cela, 35 poétesses algériennes et d’autres nationalités sont attendues au festival dont la tunisienne Hanane Ayari, la jordanienne Rawane Hadib et la marocaine Alia Idrissi El-Bouzidi. La cérémonie d’ouverture de ce festival de 4 jours qui aura lieu au théâtre Mohamed Tahar Fergani comportera deux spectacles, dont l’un est intitulé "Constantine, ville de l’amour et pays des Raïs", signé Ali Aïssaoui avec la participation d’une pléthore de poètes et d’artistes, et l’autre consacré à la ville du Vieux Rocher et son patrimoine, a ajouté la commissaire. Outre des récitals poétiques, la manifestation verra la présentation de conférences sur la littérature féminine algérienne par des universitaires de Constantine, Oum El Bouaghi et Jijel, des pièces de théâtre ainsi que l’organisation de concours poétiques, des concerts et des défilés de mode. Le programme du festival prévoit, a ajouté Amira Deliou, dans le cadre de la promotion de la destination Constantine, des sorties au palais du Bey et le site archéologique de Tiddis, où la pièce théâtrale "Massinissa" sera présentée, et ce outre la lecture de poèmes en tamazigh par Nassima Yahiaoui (Tizi ouzou) et El Ouazna Bekhouche (Khenchela). Cette édition verra aussi la présentation du roman "Djoussour El-hob koronfoul taouar" de l’écrivaine libanaise Meriem Mechtaoui qui était l’invitée de l’édition précédente.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • INTEMPERIES A MILA : 7 BLESSES DANS DEUX ACCIDENTS DE LA CIRCULATION (PROTECTION CIVILE)...Lire la suite
  • CARAVANE MEDICALE DE SOLIDARITE A MILA : 47 MALADES OPERES A L’HOPITAL DE FERDJIOUA (RESPONSABLE)...Lire la suite
  • MILA : 72 TEMOIGNAGES DE MOUDJAHIDINES ENREGISTRES ...Lire la suite
  • SETIF : PREMIER SEMINAIRE ARABE ’’DJAZIA’’...Lire la suite
  • GUELMA : PRESENTATION DE LA GENERALE DE’’ETTIMTHALE EL HAZINE’’...Lire la suite
VIDEO