Accueil SOCIETE SANTE LA FORMATION CONTINUE DES PEDIATRES, UNE OBLIGATION
SANTE

LA FORMATION CONTINUE DES PEDIATRES, UNE OBLIGATION

13/10 07h30

CONSTANTINE- Les participants aux Journées de l’association des pédiatres de la wilaya de Constantine sur la gastro-entérologie, l’hépatologie et la chirurgie de l’enfant ont appelé, jeudi, à faire de la formation médicale continue des pédiatres et chirurgiens pédiatres une "obligation" en Algérie pour améliorer les soins.

"La formation médicale continue des pédiatres et chirurgiens pédiatres, permettra l’amélioration des soins grâce à l’accroissement de la compétence et de la performance du médecin", a estimé le président de l’association, Dr. Tahar Khelifi Touhami, faisant état "d’insuffisances" en Algérie en la matière.

Assurer une formation médicale continue aux pédiatres et chirurgiens pédiatres constitue "le cheval de bataille" de l’association qui œuvre à travers l’organisation de séminaires et d’activités de formation et d’information dans les diverses spécialités liées à la vie des tout petits, a souligné le même intervenant, considérant "important" le développement et le maintien des aptitudes et des connaissances de cette corporation.

La science se développe "continuellement", et les techniques de soins évoluent d’où la nécessité, a ajouté le même spécialiste, de promouvoir en Algérie d’un système d’apprentissage médical régulier pour une meilleure prise en charge des patients.

Par ailleurs, le même spécialiste qui a mis l’accent sur l’importance de la précocité du diagnostic, a mis en garde contre l’utilisation abusive de certains médicaments (l’utilisation des IPP inhibiteur de la pompe à protons en consultation de pédiatrie) qui peut avoir des effets indésirables pour la santé du bébé.

Ce remède généralement indiqué dans le cas de reflux gastro-œsophagien pédiatrique doit être utilisé de manière rationnelle pour éviter toute éventuelle complication, a ajouté le même intervenant.

Dr. Khelifi Touhami a dans ce sens, fait état d’une recrudescence plus ou moins importante en Algérie des maladies de l’intestin et des maladies inflammatoire de l’intestin, ainsi que les allergies alimentaires chez les bébés.

S’agissant de l’atrésie de l’œsophage, une des maladies les plus difficiles touchant les bébés, Dr. Jaby, venu de France a indiqué que le traitement par Thoracoscopie (permet d’examiner le thorax à l’aide d’un instrument fin) constitue "l’avenir des solutions préconisées dans ce sens".

Ce séminaire de deux jours sera animé par une panoplie de pédiatres venus des quatre coins du pays et de France, a-t-on noté.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • UNIVERSITE CONSTANTINE 2 : PLUS DE 2800 LOGICIELS INFORMATIQUES CONCUS DEPUIS 2012 PAR LES ETUDIANTS CHERCHEURS DE LA FACULTE DES NTIC...Lire la suite
  • EL TARF : REGROUPEMENT NATIONAL DES JEUNES VOLONTAIRES, MERCREDI...Lire la suite
  • SOUK AHRAS : REQUALIFIER LES PERSONNELS EN CHARGE DES PERSONNES A BESOINS SPECIFIQUES...Lire la suite
  • BBA : RACCORDEMENT DE 600 FOYERS DE RAS EL OUED AU GAZ NATUREL...Lire la suite
  • BBA : L’INCINERATEUR DE L’HOPITAL TRANSFERE VERS LE CET...Lire la suite
VIDEO