Accueil ACTUALITES NATIONALES 64 ANS APRES, DJEBEL CHELIA TEMOIGNE DU 1ER NOVEMBRE (...)
NATIONALES

64 ANS APRES, DJEBEL CHELIA TEMOIGNE DU 1ER NOVEMBRE 54

3/11 13h52

KHENCHELA- Les majestueuses montagnes de Chélia dans la commune de Yabous au Sud-est de Khenchela qui avaient servi de lieu de réunion et de repli pour les moudjahidine chargés de frapper des cibles de la colonisation la nuit du 1er novembre 1954 dans la ville de Khenchela, se souviennent 64 ans après, d’une épopée d’un peuple insoumis.

64 ans après, Ali Taghrisset natif de Yabous aujourd’hui âgé de 83 ans, qui était membre de l’organisation civile durant la guerre de libération se souvient. "je faisais partie du groupe chargé de couvrir le repli à Chélia des moudjahidine sous la direction d’Abbas Laghour chargé par Mustapha Benboulaïd de diriger les premières opérations dans la ville de Khenchela annonçant la révolution libératrice", confie-t-il.

"Le lieu de rencontre des moudjahidine participant aux assauts était Chaâbat El-Ghoula à Ain Silane près de Hammam Essalihine à El Hamma surplombant la ville de Khenchela", assure hadj Ali qui souligne que pour parvenir à cet endroit à partir de Chélia, il avait valu à ces premiers moudjahidine issus de plusieurs localités de la wilaya parcourir près de 50 km. "Leurs ultimes mots avant leur départ furent : soyez des hommes, préservez l’Algérie", se souvient ce témoin.

"Dans ce groupe dont la mission était de couvrir le retrait des moudjahidine à Chélia, nous avions prévu des provisions et même de médicaments au cas où il y aurait des blessés", a précisé ce moudjahid qui confie que les heures d’attente du retour de ces combattants furent "très lourdes et longues".

Ayant mené leurs actions contre la maison du sous-préfet, le commissariat, le siège de la gendarmerie et la caserne, les assaillants se sont repliés à Chélia et un seul d’entre eux a été légèrement blessé, assure Taghrisset visiblement affecté à l’évocation des hommes dont beaucoup devaient tomber martyrs par la suite. "Cette première nuit nous avait boosté et avait consolidé la foi en notre cause à savoir l’indépendance du pays même si cela devait nous coûter nos vies", ajoute le même moudjahid.

— Le discours d’Abbas Laghrour a ravivé l’ardeur des moudjahidine—

Le discours prononcé cette nuit par Abbas Laghrour avait ravivé l’ardeur des moudjahidine. Cette allocution a été conservée dans le registre d’or des chouhada de la révolution libératrice dans la wilaya de Khenchela que vient de publier la direction locales moudjahidine en 295 pages.

Il y est dit notamment : "mes frères moudjahidine, le grand jour de la révolution qui doit conduire l’Algérie vers l’indépendance est enfin arrivé". Constatant le peu d’armes disponibles pour mener les attaques, il a insisté sur la nécessité d’en assurer malgré cela le succès ajoutant "je suis convaincu que tout le peuple algérien suivra notre démarche. J’ai confiance en vous, en votre courage et votre détermination. Partez et frappez fort l’ennemi sans indulgence aucune et revenez victorieux car Allah est avec les moudjahidine et avec la cause juste. Allah Akbar (Dieu est Grand).

Après, le chef Abbas Laghrour a divisé les moudjahidine en groupes désignant à chacun la cible à frapper et leur confiant le mot d’ordre "Okba" et "Khaled, rapporte le même document.

A Khenchela, comme partout dans les régions du pays, les préparatifs pour le déclenchement de la Guerre de libération nationale, le 1er novembre 1954, avaient débuté des mois à l’avance.

Le premier noyau des militants ne se connaissait pas pour la plupart. Leur mot de passe était "Khaled" et "Okba" et leur objectif était de délivrer une terre qui ne s’est jamais soumise à ses bourreaux, on confirme encore aux Aurès Nemencha, 64 ans après les faits.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • MILA : APPEL A MIEUX CONNAITRE LA SIRA DU PROPHETE DE L’ISLAM AFIN D’AMELIORER LA SOCIETE ...Lire la suite
  • CONSTANTINE : LA FIBRE OPTIQUE POUR LA ZONE E DU POLE URBAIN MASSINISSA ...Lire la suite
  • MILA : UNE RECOLTE DE 136.000 QX D’OLIVES ATTENDUE ...Lire la suite
  • O. E. BOUAGHI : RECEPTION DE 6000 DOSSIERS D’ASSAINISSEMENT AGRICOLE ...Lire la suite
  • MILA : DES INVESTISSEURS DEMANDENT A CLASSER LEURS TERRES ZONE D’ACTIVITES ...Lire la suite
VIDEO