Accueil CULTURE UNIVERSALISME ET HUMANISME CHEZ SAINT-AUGUSTIN ET L’EMIR (...)
CULTURE

UNIVERSALISME ET HUMANISME CHEZ SAINT-AUGUSTIN ET L’EMIR ABDELKADER : DEUX VALEURS DEFENDUES PAR CES DEUX HOMMES

13/11 07h37

ANNABA, 12 nov 2018 (APS) - Le colloque international sur les dimensions universaliste et humaniste dans les vies et parcours de Saint-Augustin et de l’émir Abdelkader, organisé lundi à Annaba, est une opportunité pour "un regard approfondi et la communication des valeurs du vivre ensemble défendues par les deux hommes", a considéré l’ambassadeur d’Italie en Algérie, Pasquale Ferrara.

Dans une déclaration à la presse, en marge des travaux du colloque, l’ambassadeur d’Italie en Algérie a indiqué que "l’histoire témoigne des efforts de l’Algérie durant des périodes historiques espacées en faveur des valeurs de paix et du vivre ensemble".

Les empreintes de ces deux figures algériennes universelles, Saint-Augustin et l’émir Abdelkader, s’inscrivent, a-t-il ajouté, dans cette optique et invitent "à actualiser les messages humanistes modernes et enrichir le dialogue interculturel à l’échelle méditerranéenne et mondiale".

Le diplomate a estimé que jeter des ponts du dialogue interculturel entre les deux rives de la Méditerranée "est une des voies pour contrer la montée de l’extrémisme, faire triompher les valeurs de la tolérance et promouvoir les valeurs humaines à l’heure de la mondialisation", rappelant que les efforts de l’Algérie ont conduit à consacrer le 16 mai Journée mondiale du vivre ensemble.

Tenue au théâtre régional Azzedine Medjoubi, la rencontre a abordé les traits communs entre les deux hommes qui constituent des modèles universaux du dialogue des cultures et de la diffusion de la culture de la paix et du respect de l’autre.

Dans sa communication, Mohamed Taïbi, chercheur en anthropologie, a souligné que ces deux figures universelles que le sol de l’Algérie a rassemblées en deux phases éloignées ont eu "un impact profond sur la consécration effective des valeurs de l’humanisme".

Il a également estimé que les deux hommes ont en commun l’ouverture sur le monde, le respect de l’autre et l’attachement à la terre et à sa défense.

De son côté, la secrétaire générale de fondation Emir Abdelkader, Zehour Boutaleb, a mis l’accent sur l’importance de la rencontre pour faire connaître la pensée universelle de l’émir Abdelkader et ses contributions à "promouvoir le droit à la vie et à lui donner une dimension humaniste et universelle".

Les travaux de la rencontre ont donné lieu à la présentation de communications sur "le parcours de Saint-Augustin et le patrimoine archéologique en Algérie" et "le dialogue dans le Maghreb arabe".

Initié par l’ambassade d’Italie en Algérie en coordination avec l’Institut culturel italien et le ministère de la Culture, le colloque d’une journée a donné lieu à la projection, à la cinémathèque, du film "Augustin, fils de ses larmes" qui est une coproduction algéro-tunisienne réalisée par Samir Seïf.(APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • UNIVERSITE CONSTANTINE 2 : PLUS DE 2800 LOGICIELS INFORMATIQUES CONCUS DEPUIS 2012 PAR LES ETUDIANTS CHERCHEURS DE LA FACULTE DES NTIC...Lire la suite
  • EL TARF : REGROUPEMENT NATIONAL DES JEUNES VOLONTAIRES, MERCREDI...Lire la suite
  • SOUK AHRAS : REQUALIFIER LES PERSONNELS EN CHARGE DES PERSONNES A BESOINS SPECIFIQUES...Lire la suite
  • BBA : RACCORDEMENT DE 600 FOYERS DE RAS EL OUED AU GAZ NATUREL...Lire la suite
  • BBA : L’INCINERATEUR DE L’HOPITAL TRANSFERE VERS LE CET...Lire la suite
VIDEO