Accueil ACTUALITES LOCALES LA DIFFUSION DE L’ESPRIT ENTREPRENEURIAL, UN FONDEMENT (...)
LOCALES

LA DIFFUSION DE L’ESPRIT ENTREPRENEURIAL, UN FONDEMENT POUR LA MODERNISATION DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR EN ALGERIE (RENCONTRE)

13/11 10h03

CONSTANTINE, 12 nov 2018 (APS)- Les participants au 1er colloque international sur "l’enseignement universitaire et l’environnement socioéconomique : perspectives et challenges", ont appelé lundi à Constantine au terme de leurs travaux à s’orienter vers la diffusion de l’esprit entrepreneurial parmi les étudiants en tant que "fondement de la modernisation de l’enseignement supérieur en Algérie".

Organisée par le laboratoire de l’architecture, de la ville, des professions et de la formation de l’Institut de gestion urbaine de l’université Salah-Boubnider (Constantine-3), la rencontre a mis l’accent sur l’importance de l’inculcation de l’esprit entrepreneurial durant le cursus universitaire pour former des étudiants capables "de s’affirmer dans la société et de constituer un élément efficace dans le projet de développement national", a estimé Mohamed Seifeddine Boufalta, président du colloque, dans sa lecture des recommandations.

"L’étudiant qui créera son entreprise créera dans le même temps de nouveaux emplois à d’autres jeunes", a-t-il dit, estimant que la responsabilité du succès de l’enseignement supérieur "incombe à tous".

Il a également considéré que le fait de tirer avantage des expériences réussies en enseignement supérieur, l’ouverture sur les langues étrangères, l’intégration d’experts et professionnels au corps enseignant et la coopération scientifique avec les institutions étrangères du supérieur constituent "des facteurs déterminants" pour l’amélioration de la formation universitaire.

Pr. Boufalta a souligné l’importance du retour à "la quintessence" du système LMD qui est de garantir une formation de qualité aux cadres pour rejoindre le monde de l’emploi par une redéfinition des cursus qui les rattache aux exigences de la société.

Les participants au colloque venus de diverses universités nationales ainsi que d’Irak, d’Egypte, du Chili, du Canada et de la France ont débattu durant deux jours notamment la situation actuelle de l’enseignement supérieur en Algérie, les expériences étrangères à succès et les diverses propositions de redéfinition des programmes de l’enseignement universitaire dans le pays de sorte à les rendre plus adaptés aux attentes des étudiants besoins et aux besoins de la société.(APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • UNIVERSITE CONSTANTINE 2 : PLUS DE 2800 LOGICIELS INFORMATIQUES CONCUS DEPUIS 2012 PAR LES ETUDIANTS CHERCHEURS DE LA FACULTE DES NTIC...Lire la suite
  • EL TARF : REGROUPEMENT NATIONAL DES JEUNES VOLONTAIRES, MERCREDI...Lire la suite
  • SOUK AHRAS : REQUALIFIER LES PERSONNELS EN CHARGE DES PERSONNES A BESOINS SPECIFIQUES...Lire la suite
  • BBA : RACCORDEMENT DE 600 FOYERS DE RAS EL OUED AU GAZ NATUREL...Lire la suite
  • BBA : L’INCINERATEUR DE L’HOPITAL TRANSFERE VERS LE CET...Lire la suite
VIDEO