Aps-Est-Infos
http://localhost/aps-ouest/spip.php?article46469
TARF : 2 DECES AU MONDOXYDE DE CARBONE DEPUIS JANVIER DERNIER
jeudi, 8 novembre 2018
/ MAHDID

El Tarf, 7 nov 2018 (APS) – Deux personnes ont péri asphyxiées par le monoxyde de carbone et vingt sept autres ont été sauvées d’une mort certaine dans la wilaya d’El Tarf depuis janvier dernier, a indiqué, mercredi, le chargé de communication des services de la protection civile.

S’exprimant au lancement d’une campagne de sensibilisation sur les risques d’asphyxie au monoxyde de carbone, le lieutenant Abdelghani Mansouri a précisé que la protection civile recense 27 interventions liées à l’intoxication en gaz brulé détaillant que ces intoxications provenaient essentiellement des appareils défectueux, chauffe bain ou chauffage fonctionnant au gaz.

Il a dans ce sens expliqué que pour la même période de l’année passée, une personne est décédée et 28 autres personnes étaient secourues, soulignant que la sensibilisation et l’information sur les conseils et consignes à suivre pour éviter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone reste de mise et constituent "le moyen le plus sûr pour prévenir ce type d’accident".

Se poursuivant jusqu’à la fin du mois en cours, cette action de prévention, menée en collaboration avec les services de la santé et ceux des affaires religieuses, ciblera l’ensemble des établissements éducatifs ainsi les mosquées, afin d’inciter un maximum de citoyens à la vigilance pour réduire ces accidents domestiques, récurrent notamment durant la période hivernale, rude dans cette région frontalière du pays.

Des exercices de simulation divers, entre premiers secours, extinction de feux et acheminement de victimes en sus de la distribution de dépliants et documents illustrant dégâts matériels et humains enregistrés dans ce domaine sont au menu de cette campagne.

Selon les mêmes services cette campagne de sensibilisation vise également à dispenser les réflexes et moyens d’entretien à adopter avant l’utilisation des équipements fonctionnant en gaz pour préserver la vie de tout danger provoqué le plus, a-t-on souligné "par négligence".(APS).