Aps-Est-Infos
http://localhost/aps-ouest/spip.php?article46471
GUELMA : APPEL A HATER L’ADOPTION DU CADRE LEGAL CONCRETISANT LE PRINCIPE DE LA DEMOCRATIE PARTICIPATIVE DANS LA GESTION LOCALE (RENCONTRE)
jeudi, 8 novembre 2018
/ MAHDID

GUELMA, 7 nov 2018 (APS)- Les participants au séminaire national sur ‘‘les mécanismes de financement des programmes de développement local : entre limites des ressources et défis de financement par les nouvelles missions des communes’’ ont appelé mercredi à Guelma au terme de leurs travaux à ‘‘hâter la mise en place du cadre légal pour la concrétisation du principe de la démocratie participative dans la gestion locale des communes’’.

Ce cadre légal sera ‘‘un moyen efficace’’ pour atteindre les objectifs de développement local, ont considéré les séminaristes au terme de leur rencontre de deux jours à l’auditorium du campus Souidani Boudjemaa de l’université de Guelma.

Il a été également appelé à concevoir un système prospective d’évaluation des besoins des communes tous les cinq années, encourager l’investissement et innover en matière de recherche de nouvelles sources de revenus non-traditionnelles.

Initiée par la faculté des sciences économiques et des sciences de la gestion, la rencontre a donné lieu à la présentation de 20 communications dont celle de l’expert et ancien ministre Bachir Messaïtfa qui a préconisé la désignation de communes pilotes à travers le territoire national afin de les transformer à terme en communes intelligentes modèles.

‘‘L’administration électronique et son impact sur l’amélioration des services publics des communes’’ a été le thème de la communication commune présentée par Dr. Sabri Mekimeh et Pr. Nawal Sayad de l’université de Skikda à partir d’une étude de terrain ayant concerné 104 cadres de la commune de Skikda.(APS)